Décès de David Poisson : les Bleus n'oublieront jamais le skieur savoyard

Une bannière déployée à Lake Louise, au Canada, pendant l'épreuve de Descente Hommes le 25 novembre et rendant hommage à David Poisson. / © DON EMMERT / AFP
Une bannière déployée à Lake Louise, au Canada, pendant l'épreuve de Descente Hommes le 25 novembre et rendant hommage à David Poisson. / © DON EMMERT / AFP

Alors qu'ils s'apprêtent à rentrer en France, les camarades de David Poisson, décédé pendant un entraînement au Canada le 13 novembre, se sont confiés sur leur émotion.

Par Q.V avec AFP

Les descendeurs de l'équipe de France ont assuré samedi qu'ils n'oublieront jamais David Poisson, décédé lors d'un entraînement au Canada le 13 novembre dernier.

Trois semaines après la mort brutale de leur coéquipier, les Bleus ont toujours le coeur lourd. David Poisson avait perdu un ski, traversé des filets et percuté un arbre lors d'une descente d'entraînement à Nakiska, au Canada.

J'ai envie d'aller voir sa famille et de leur dire qu'on les aime


Alors que seul Adrien Théaux avait pu s'exprimer publiquement, à Lake Louise notamment le week-end dernier, sur le vide laissé par "Kaillou", d'autres Bleus commencent à aborder le sujet.



"J'ai envie d'aller voir sa famille et de leur dire qu'on les aime", a expliqué Brice Roger, licencié à La Plagne.

La peur du retour en France


"Notre vie continue, il sera toujours dans nos coeurs, on lui dédiera chacune de nos performances", a insisté Roger, très ému, qui a terminé 17e à l'épreuve de descente de Beaver Creek.

Johan Clarey, doyen des Bleus à 36 ans et licencié au C.S Tignes, a même avoué que le retour en France lui "faisait un peu peur", "parce que les jours où je ne skie pas et où je rumine, c'est un peu difficile. Je ne suis pas vraiment dans un grande condition mentale"/ Le Savoyard a terminé 9e à la descente samedi.

"Cela va être beaucoup d'émotions, cela va être comme ça très longtemps, le temps va faire son oeuvre, mais cela va être long", a-t-il estimé, toujours très touché par l'accident.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus