Déconfinement : des trottinettes électriques pour se déplacer dans la station de Val Thorens dès cet été

La trottinette électrique gagne du terrain, et se décline de plus en plus, notamment en montagne. À Val Thorens, en Savoie, la station va s'équiper de ce nouveau moyen de déplacement, dès juin prochain. 

 

L'offre de trottinette électrique se généralise en montagne, que ce soit à la location ou en libre-service. Dernière en date à s'être équipée de ces engins : la station de Val Thorens, en Savoie. Elle a prévu de mettre à disposition une quarantaine de ces trottinettes, à partir de ce 15 juin, et ce jusqu'au 15 septembre prochain. 


La station explique opter pour une "nouvelle solution de mobilité douce". Des engins qui seront accessibles sur onze points de stationnement, et « adaptés aux rues de la station, aux contraintes de saisonnalité et aux particularités du terrain : pentes, altitude, fort dénivelé". 

 



Du libre-service à la location


Plébiscitée dans les grandes agglomérations, la trottinette électrique se déploie aujourd'hui dans plusieurs autres stations des Alpes. La plupart du temps, elle est une activité à part entière, au même titre que le vélo. Dans la station des Ménuires (Savoie), un regroupement de magasins de sport propose, depuis 2018, de la location et des sorties accompagnées à bord de trottinettes électriques tout terrain. 

"Par rapport au vélo, on se sent plus en sécurité, c'est plus accessible même si ça reste sportif en montagne", explique Carole Barril, co-gérante d'Easy Trott. Parmi sa clientèle : des groupes de jeunes en recherche de sensations et des familles amoureuses de promenades. 

Cependant, en montagne, les trottinettes électriques n'ont pas les mêmes contraintes qu'en milieu urbain. Pour les promenades, les trottinettes électriques sont à la location et disposent le plus souvent d'un circuit de balades spécifiques. En hiver, la pratique y est plus difficile et l'accès au domaine skiable des stations leur est interdit. Autres inconvénients : la législation interdit l'utilisation de ces engins aux enfants de moins de 12 ans. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mobilité économie transports climat environnement