Cet article date de plus de 3 ans

Dépollution du site de Giat Industries (03) : Un chantier au long cours

A Bellerive-sur-Allier, la dépollution du site de l'usine de fabrication de munitions Nexter ( ex-Giat Industries ) a commencé il y a dix ans. Le chantier devrait s'achever en 2017 mais deux zones sont encore à traiter.

A Bellerive-sur-Allier, la dépollution du site de l'usine de fabrication de munitions Nexter, (anciennement connue sous le nom de Giat Industries) a commencé depuis dix ans. Deux zones sont encore à traiter. Intervenants : Steeve Teruel (Directeur des opérations chez Sinex) Dominique Cocut (Assistant de maîtrise d'ouvrage pour Giat Industries) Patrick Bourset Responsable du chantier pour Nexter (ex Giat Industries) ©F3 AUVERGNE
A Bellerive-sur-Allier, la dépollution du site de l'usine de fabrication de munitions Nexter ( ex-Giat Industries ) a commencé il y a dix ans. Le chantier devrait s'achever en 2017 mais deux zones sont encore à traiter.

Depuis la fermeture du site en 2006, le travail de dépollution a consisté à mettre en sécurité 180 000 mètres cubes de terre. Un investissement de plus de 11 millions d'euros.

Dans la zone de stockage des munitions se trouve une cinquantaine de bâtiments, sur 40 hectares. Plus de 300 tonnes de déchets étaient enfouies dans des talus de terre. "C'est un travail pointu qui demande une grande rigueur et de la patience" explique Dominique Cocut, assistant de maîtrise d'ouvrage pour Giat Industries.

Pour les équipes de dépollution, la tâche est rude : "On a mis trés longtemps à découvrir ce qui était enfoui" souligne le responsable du chantier Patrick Bourset.

Deux zones doivent encore être dépolluées. La fin du chantier est prévue pour 2017. Le site est vendu à l'agglomération Vichy Val d'Allier, pour une utilisation encore inconnue.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement industrie défense