Le député-maire de Crolles, François Brottes, ne briguera pas un nouveau mandat municipal

Le député socialiste isérois ne briguera pas un nouveau mandat de maire de Crolles afin de tenir son engagement sur le non-cumul des mandats. François Brottes l'a annoncé ce lundi 23 septembre à l'Agence France Presse.

© AFP
Maire de Crolles depuis 2005, François Brottes n'a pas exclu cependant de figurer sur la liste de gauche aux municipales, dans une commune où il siège depuis 30 ans. Entre 1983 et 2005, il avait été en effet adjoint de cette ville de 8.800 habitants, située à une vingtaine de kilomètres de Grenoble. Âgé de 57 ans, il était jusqu'en juin 2012 président de la communauté de communes du Pays de Grésivaudan (97.000 habitants).

Député depuis 1997, président de la commission des affaires économiques et très actif sur les problématiques énergétiques, François Brottes a notamment donné son nom à la première loi sur l'énergie du gouvernement Ayrault, dont le "bonus-malus" énergétique avait été censuré par le Conseil Constitutionnel.

Le projet de loi sur le cumul des mandats, adopté en juillet à l'Assemblée nationale, interdit à un parlementaire d'exercer, à compter de 2017, une fonction exécutive locale. Jeudi, les sénateurs l'ont voté mais en s'exonérant du dispositif.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter