Ligue 1 : Saint-Etienne l'emporte sur l'Olympique Lyonnais 1-0

Derby perdu pour l'OL: les Verts l'emportent sur l'Olympique Lyonnais 1-0 grâce à un but de Robert Beric dans les dernières minutes de la rencontre à Geoffroy-Guichard dimanche soir (6/10/19) / © MAXPPP
Derby perdu pour l'OL: les Verts l'emportent sur l'Olympique Lyonnais 1-0 grâce à un but de Robert Beric dans les dernières minutes de la rencontre à Geoffroy-Guichard dimanche soir (6/10/19) / © MAXPPP

Dimanche soir, 6 octobre, lors de la 9e journée de Ligue 1, Saint-Etienne a battu son rival Lyon (1-0), pour la première de son nouvel entraîneur Claude Puel. Le buteur slovène Robert Beric a offert la victoire en toute fin de match (90e) aux Verts qui remontent à la 13e place. L'OL est 14e.

Par DM (avec AFP)

Saint-Etienne a retrouvé des couleurs avec son nouvel entraîneur Claude Puel, en remportant le derby contre Lyon (1-0), dimanche soir lors de la 9e journée de Ligue 1. 

L'entraîneur des Verts Claude Puel se souviendra longtemps de sa première au stade Geoffroy-Guichard. Le derby a été remporté dans les dernières minutes grâce à Robert Beric (90e) lui offre un départ de rêve. Le technicien a vu son équipe solidaire et combative, dans un nouveau système à trois défenseurs qui a été efficace. Elle a été récompensée par son buteur slovène, pour enfin décoller au classement. L'entraîneur des Verts a fait entrer le buteur dix minutes plus tôt à la place du jeune Charles Abi (19 ans). Le Slovène a repris victorieusement de la tête un centre délivré par Ryad Boudebouz pour faire exulter le Chaudron, qui a dû attendre la 9e journée de Ligue 1 pour voir son équipe enfin gagner à domicile cette saison.  Derniers avant le match, les Stéphanois sont désormais 13es (11 pts), devant leurs voisins lyonnais.

Pour son retour en France après trois ans passés en Angleterre, Claude Puel a fait tomber l'un de ses anciens clubs, Lyon, avec lequel l'histoire s'est terminée devant les tribunaux, qui l'ont débouté de toutes ses demandes.

Le nouvel entraîneur des Verts a salué les joueurs après cette victoire : " Les joueurs ont été extraordinaires, très disciplinés. Ils ont mis beaucoup de cohésion et d'intensité dans leur match... Nous avions huit joueurs indisponibles, dont un suspendu. Des choix ont été faits et les joueurs ont très bien répondu. Je suis très satisfait de l'ensemble. Cette victoire ne doit pas occulter qu'il faut régler pas mal de problèmes et que nous avons beaucoup de travail pour mettre en place un projet sportif."

 

L'OL au bord de la crise


La dynamique née de la victoire, mercredi en Ligue des champions à Leipzig (2-0), s'est vite éteinte pour l'équipe de Sylvinho. Les Lyonnais ont livré une très mauvaise copie face à l'AS Saint-Etienne dimanche soir, notamment en attaque. Lyon a même terminé les dix dernières minutes du derby à 10 contre 11 après la sortie sur blessure de Léo Dubois. Sylvinho avait déjà effectué ses trois changements.

Les Rhodaniens, qui n'ont gagné aucun de leurs sept derniers matches de Championnat, végètent à une inquiétante 14e place (9 pts), avec le même nombre de points que le barragiste. L'Olympique Lyonnais a un maigre point d’avance sur Metz, lanterne rouge du championnat.

Le patron de l'OL n'a pas caché sa déception après cette défaite contre Saint-Etienne : "il faut reconnaître les victoires de l'adversaire. Je suis très déçu pour nos supporters," a déclaré Jean-Michel Aulas.

Cette défaite laisse planer un doute sur l'avenir de Sylvinho comme entraîneur de l'OL. " La règle du jeu est que Juninho est responsable du département sportif. Il va réfléchir. Il est évidemment très secoué parce qu'il est arrivé avec beaucoup d'espérance. Il a peut-être un peu moins de recul que je peux en avoir avec 32 ans d'expérience comme président. On ne peut pas ne rien faire et toutes les hypothèses sont envisageables," a indiqué Jean-Michel Aulas à l'issue de la rencontre.

De son côté, Sylvinho, arrivé il y a quatre mois pour remplacer Bruno Genesio, a admis être très inquiet : "J'ai un sentiment semblable à celui que j'ai eu après les matches à Amiens, Brest ou encore le PSG. On ne peut pas encaisser un but comme cela dans les dernières minutes et là c'est pire car c'est un derby. A la fin, nous étions à dix après la blessure d'un joueur mais c'est la quatrième fois que l'on perd des points en prenant un but dans les dernières minutes. Il aurait fallu au moins conserver le résultat nul. Je ne suis pas celui qui doit dire si je suis l'homme de la situation. Je suis là pour régler les problèmes. Oui, je suis très inquiet car je ne m'explique pas ce résultat et ces points que nous avons laissés passer facilement. Mon travail est de trouver quels sont les problèmes et réparer le système".

Sur le même sujet

Jérémy Chalon termine sa boucle par le semi-marathon du Run In Lyon

Les + Lus