Cet article date de plus de 6 ans

Deux cents migrants attendus sur l’ancienne base de Varennes-sur-Allier (VIDEO)

Deux cents migrants sont attendus à partir de vendredi sur l’ancienne base aérienne de Varennes-sur-Allier (03). Ces personnes, de différentes nationalités, seront hébergées par l’Etat dans d’anciens bâtiments militaires. 
Deux cents migrants devraient rejoindre le département de l’Allier à partir de vendredi. Ces personnes, des adultes de plusieurs nationalités, se trouvaient jusqu’ici dans un lycée désaffecté du 19 ème arrondissement de Paris.

Pour les héberger dans des conditions plus acceptables, l’Etat met à disposition des bâtiments militaires sur l’ancienne base aérienne de Varennes-sur-Allier, une commune du centre de la France, située à 30 kms de Moulins et Vichy.

A Varennes-sur-Allier, l’association Viltaïs prépare l’accueil et l’accompagnement des migrants qui désirent obtenir une autorisation provisoire de séjour, ou demander le statut de demandeur d’asile. Le Préfet s’exprimera dans l’après-midi sur le site de Varennes-sur-Allier.


La réaction du maire de Varennes-sur-Allier

Sur l'effort de solidarité, Roger Litaudon le maire de Varennes-sur-Allier explique qu'il est d'accord sur le principe mais précise que les bâtiments appartiennent à l'Etat : "On a pas notre mot à dire sur l'affectation qui a été décidé. Ce ne sont pas les migrants qui posent problème, mais c'est de les voir arriver sur un site où nous avions des projets pour redynamiser, dans le cadre d'une cession entre la mairie et l'Etat. Et ça change la donne. J'espère qu'on va protéger tout ce qui était prévu sur la zone d'activités, et concentrer les personnes sur la partie vide pour ne pas pénaliser la totalité du site."

durée de la vidéo: 00 min 45
Migrants : Réaction du maire de Varennes-sur-Allier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société