• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Didier Guillaume laisse entendre que Hollande soutient Valls

Le sénateur socialiste Didier Guillaume sortant de l'Elysée le 26 juin 2016, au lendemain du Brexit / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Le sénateur socialiste Didier Guillaume sortant de l'Elysée le 26 juin 2016, au lendemain du Brexit / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

François Hollande "a dit que s'il n'était pas candidat, son candidat était Manuel Valls", a affirmé jeudi le sénateur drômois Didier Guillaume, directeur de campagne de l'ex-Premier ministre, en réponse aux accusations de trahison visant ce dernier.

Par S.M. avec AFP

"Pour moi, ça me va et c'est dans ce cadre-là que j'ai accepté la responsabilité que m'a proposée Manuel Valls, dans ce lien entre le président de la République et son ancien Premier ministre", a ajouté le chef de file des sénateurs PS, proche de François Hollande, sur iTELE. 

"Manuel Valls n'est pas un traître, c'est quelqu'un qui a tenu la barre dans la tempête. Il y a eu la tempête, il a été au côté du président de la République", a-t-il poursuivi. 
"Si certains des amis de François Hollande, et je me targue d'être un ami de François Hollande, disent qu'on lui a tordu le bras pour le faire renoncer, c'est vraiment rabaisser la fonction", a jugé le sénateur de la Drôme.

Sur le même sujet

Opération de sécurité routière à Chambéry

Les + Lus