REPLAY VIDÉO. Tour de France 2018 : revoir la 17e étape entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan en intégralité

L'étape du jour de ce mercredi 25 juillet, 65 km entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan - Col du Portet, à revoir en replay et en intégralité ! Consultez le parcours, le profil de l'étape... et retrouvez toute l'actualité du Tour de France 2018 sur notre page spéciale et sur Francetvsport.

Le peloton roule lors de la 7e étape du Tour de France, le 8 juillet 2016 entre L'Isle-Jourdain et le Lac de Payolle.
Le peloton roule lors de la 7e étape du Tour de France, le 8 juillet 2016 entre L'Isle-Jourdain et le Lac de Payolle. © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le replay de la 17e étape

 

TDF2018 - Etape 17 - Bagnères-de-Luchon > Saint-Lary-Soulan Col du Portet


 

Le direct du jour (21e étape - dimanche 29 juillet)

 


 

Étape 17 - Bagnères-de-Luchon > Saint-Lary-Soulan Col du Portet - mercredi 25 juillet - 65 km


Un départ en sas au pied d'un col, une étape courte (65 km) et une arrivée au sommet de l'une des montées des plus difficiles: tous les ingrédients sont réunis pour assurer le spectacle ce mercredi sur le Tour entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan.


Un départ spécifique

Contrairement à toutes les étapes en ligne, celle de mercredi ne présentera pas de départ fictif. Ainsi, il n'y aura pas de départ lancé après quelques kilomètres de défilé mais bien un départ arrêté.

Les premiers pourcentages de Peyresourde (6,5 %) arriveront après seulement 100 mètres de parcourus, obligeant les équipes à se préparer en conséquence pour être d'attaque dès le départ.
"C'est très novateur. On n'a pas beaucoup de repères, on va donc devoir s'inspirer de ce que l'on fait pour la préparation d'un grand contre-la-montre, ou s'inspirer de disciplines comme le VTT avec des courses de deux heures", précise le directeur de la performance chez AG2R La Mondiale.

Et pour offrir encore une connotation plus particulière à ce départ, les organisateurs ont décidé de placer les coureurs dans des sas, en fonction du classement général. Comme se font les départs en cyclocross ou en VTT.
"Le départ en sas, c'est le ruban autour du paquet cadeau. L'idée était de faire quelque chose de spécial, parce que l'on a vraiment quelque chose de différent, qui n'est pas dans les normes", souligne le directeur de course Thierry Gouvenou.

Les vingt premiers du général seront placés dans le premier sas, ce qui pourrait obliger certaines formations à adapter leur stratégie de course. Il y aura ainsi trois Movistar mais aussi deux coureurs Sky -le maillot jaune Geraint Thomas et son dauphin Chris Froome- deux AG2R La Mondiale.


Comme un contre-la-montre ?

"La façon dont on a préparé cette étape est comparable à un contre-la-montre, même si la course fait quand même 65 kilomètres. La préparation avant la course sera plus proche de celle d'un contre-la-montre", note Luke Roberts, entraîneur de la Sunweb de Tom Dumoulin, 3e au général.

Les coureurs du peloton du Tour de France seront réunis au pied de la montée de Peyragudes (au-delà de Peyresourde), avec une zone départ qui aura des faux airs de contre-la-montre.
"On a tout fait dans notre esprit pour que ce soit traité comme un contre-la-montre, ils auront une zone d'échauffement sur le départ, et une tente pour pouvoir faire du home-trainer, une zone dédiée pour pouvoir rouler sur la route", explique le directeur de course.


La question des délais

Les regards médiatiques seront forcément braqués sur la lutte pour le maillot jaune entre Thomas, Froome, Dumoulin, Primoz Roglic ou encore Romain Bardet, mais à l'autre bout de l'échelle, le "gruppetto" risque de tirer la langue.

Avec Peyragudes, Val Louron-Azet et le terrible col du Portet, "la deuxième arrivée la plus dure, juste derrière le Mont Ventoux", selon Gouvenou, les coureurs devront avaler près de 3.000 m de dénivelé positif.

Gouvenou, qui avait l'habitude de monter les cols dans ce groupe des premiers coureurs lâchés, ne voulait pas "que ce soit une étape coupe-gorge pour le gruppetto. On a donc décidé d'augmenter les délais à 25% du temps du vainqueur", soit 30 à 35 minutes pour une étape entre 2 heures et 2 h 20.

Si les délais classiques pour une étape de montagne, de 13 à 18%, avaient été maintenus, le peloton aurait pu baisser à une cinquantaine d'éléments dans les temps, estime le directeur de course.


>> Voir le classement général

 
 

Le replay des étapes précédentes

 
 

Le profil de la 17e étape

 

Le profil de la 17e étape du Tour 2018
Le profil de la 17e étape du Tour 2018 © ASO


 

Les cols et côtes

 

 

 

La carte de la 17e étape

 

La carte de la 17e étape du Tour 2018
La carte de la 17e étape du Tour 2018 © ASO - GEOATLAS


>> Les commentaires seront assurés par Alexandre Pasteur, Marion Rousse, Laurent Jalabert et Franck Ferrand. Thierry Adam et Thomas Voeckler seront sur des motos au cœur de la course.


 
Étapes et horaires des retransmissions en streaming
   
  • Mercredi 25 juillet - de 15h à 17h40
    Étape 17 : Bagnères-de-Luchon > Saint-Lary-Soulan
  • Jeudi 26 juillet - de 13h30 à 17h55
    Étape 18 : Trie-sur-Baïse > Pau
  • Vendredi 27 juillet - de 11h55 à 17h55
    Étape 19 : Lourdes > Laruns
  • Samedi 28 juillet - de 11h55 à 17h20
    Étape 20 : Saint-Pée-sur-Nivelle > Espelette
  • Dimanche 29 juillet - de 15h à 19h15
    Étape 21 : Houilles > Paris Champs-Élysées
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport vélo