Disparition de Maëlys: pas de remise en liberté pour Nordahl Lelandais

© Facebook
© Facebook

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Grenoble a rejeté ce vendredi 9 février 2018 la demande de libération de Nordahl Lelandais mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys fin août 2017 à Pont-de-Beauvoisin en Isère. 

Par Aurélie Massait

Nordahl Lelandais ne sortira pas de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) où il est incarcéré depuis le 3 septembre dernier.

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Grenoble a rejeté ce vendredi la demande formulée par ce savoyard suspecté du meurtre de la petite Maëlys, 9 ans à Pont-de-Beauvoisin en Isère fin août 2017.

Le 23 janvier, déjà, le Procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, s’était opposé à une première demande déposée quelques jours auparavant et avait déclaré que "le juge des libertés et de la détention estimait que la détention était nécessaire à la poursuite de l’instruction".

Hier, l'avocat de Nordahl Lelandais, maître Jakubowicz avait réclamé une audience publique ce qu'avait refusé le Président de la chambre de l'Instruction.


La défense qui pourrait également déposer une demande de libération auprès du tribunal de Chambéry dans l'affaire du caporal Arthur Noyer pour l'assassinat duquel Nordahl Lelandais est également mis en examen.



Sur le même sujet

Images du tableau "Marie Madeleine" acquis par Brou

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés