Drôme : premier bilan pour le « samu des abeilles » à la disposition des apiculteurs.

33 déclarations en Drôme. 212 dans la région. L'Observatoire de la Mortalité et de l'Affaiblissement des Abeilles livre son premier bilan. Véritable "Samu des abeilles" il permet d'étudier les causes de la surmortalité des essaims. Il mobilise 45 vétérinaires spécialisés dans toute la Région.

L'observatoire de la mortalité et de l'affaiblissement des abeilles livre son premier bilan
L'observatoire de la mortalité et de l'affaiblissement des abeilles livre son premier bilan © Franck Dubray MaxPPP
L'Observatoire de la Mortalité et de l'Affaiblissement des Abeilles a été mis en place en avril 2019 sur la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le sigle O.M.A.A. étant un peu compliqué, il se présente plutôt comme "un SAMU des apiculteurs".
Le principe est simple. Un numéro unique (04 13 33 08 08 pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes) permet aux apiculteurs de déclarer rapidement tout cas inhabituel de mortalité de leurs essaims. 45 vétérinaires spécialisés sont organisés pour intervenir 7 jours sur 7.
Leurs objectifs : L'OMAA mobilise également une centaine de techniciens sanitaires apicoles et les 12 Directions Départementales de la Protection des Populations. Les services vétérinaires des préfectures interviennent en effet dans les cas de danger sanitaire avéré.

Selon les informations collectées depuis le début de l'année 2020, les causes de mortalité des abeilles sont de cinq ordres, classées par niveau d'importance :L'intervention des vétérinaires pour comprendre les causes de décès dans une colonie est importante car il arrive souvent que ces causes interagissent entre elles, provoquant des dégâts supérieurs à ceux d'une seule pathologie. De plus, certains symptômes d'une maladie peuvent être confondus avec les signes d'une autre.
 

33 dossier présentés dans la Drôme, soit 15,5% du total.
212 dossiers en Auvergne-Rhône-Alpes.
Bilan à la mi-juillet pour l'année 2020 de l'OMAA

Préfecture de la Drôme



La préfecture de la Drôme précise les communes concernées : Allan, Allex, Beaumont-lès-Valence, Beauvallon, Chabeuil, Châteauneuf du Rhône, Crest, Etoile/Rhône, Eurre, Geyssans, Grignan, La Répara-Auriples, La Roche sur le Buis, Les Pilles, Livron, Mallissard, Peyrins, Piedgros La Clastre, Saillans, Saint-Marcel-lès-Valence, Valence, Venterol et Vercheny. 

Deux autres régions disposent d'un Observatoire de la Mortalité et de l'Affaiblissement des Abeilles, à titre expérimental depuis 2017 : la Bretagne et la région Pays de Loire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie région auvergne-rhône-alpes politique