Coronavirus - Confinement : de la sophrologie pour enfants à Romans-sur-Isère (Drôme)

Des séances de sophrologie pour les enfants durant le confinement : une initiative à Romans-sur-Isère (Drôme) / © maxppp
Des séances de sophrologie pour les enfants durant le confinement : une initiative à Romans-sur-Isère (Drôme) / © maxppp

"comme un poisson dans l'eau...", "la petite plume"...  apprendre aux enfants à se détendre et à lâcher ses tensions pendant le confinement. A Romans-sur-Isère, Mélanie Laurent propose des séances de sophrologie pour les enfants depuis le début de la crise sanitaire, via des vidéos en ligne. 

Par Dolores Mazzola


"Tu t'installes confortablement dans un fauteuil ou dans un canapé... Tu relâches bien ton corps... et tu fermes tes yeux...tu prends une profonde inspiration..." la séance de sophrologie pour enfants dispensée par Mélanie Laurent commence...

"Tu vas imaginer que tu es un petit kangourou..."

Depuis fin mars, chaque mercredi, elle propose de courtes parenthèses de bien-être et de détente pour aider les plus jeunes à "s'évader" pendant ce confinement, les aider "à prendre de la hauteur et à se sentir libre". Des vidéos diponibles sur Facebook et YouTube. "Avec le confinement, je me suis adaptée aux besoins de chacun," explique-t-elle, "ces vidéos permettent aux enfants de lâcher prise".

Relâcher ses muscles ou les contracter, respirer... durant une dizaine de minutes, les enfants, à partir de 6 ans, peuvent donc s'initier à ces exercices, qui allient relaxation et sophrologie. L'enfant devient un nuage, un kangourou ou un poisson selon la séance : "tu nages et tu imagines que l'eau emporte toutes tes colères... tu peux nager comme un petit poisson dans cette belle eau...". La sophrologue joue sur la visualisation et les sensations de légèreté. Des images adaptées pour "permettre aux petits de garder les yeux fermés durant dix minutes," résume-t-elle. A venir : le papillon.
 


Pour Mélanie Laurent, il s'agit d'aider les enfants à se libérer du stress, des angoisses ou de la contrarité que peut provoquer le confinement. Dans ces petites séances à la carte, elle leur permettre de "s'envoler vers la liberté", "de s'imaginer dehors" ou de "sauter par-dessus une barrière" comme "un petit kangourou". Mais pour parler aux enfants, elle doit s'adapter aussi: changer le timbre de sa voix, proposer des jeux imaginaires, choisir son langage et utiliser des termes compréhensibles par des petits.... 
 

Gérer les émotions négatives et "profiter du moment présent"


La sophrologue conseille aux parents de faire les exercices avec leurs enfants, d'en parler avec eux à l'issue de la séance, de les inviter à faire un dessin par exemple. Le but est de leur permettre d'exprimer les émotions ressenties durant la séance, de les aider à gérer les émotions négatives. Durant cette période de confinement "tous les repères des enfants sont chamboulés, ils sont perdus, ne vont plus à l'école et ne voient plus leurs copains, les informations sont anxyogènes," constate cette professionnelle également mère de famille, "la sophrologie permet de se recentrer et de profiter du moment présent."
 
Mélanie Laurent Sophrologue à Romans/Isère (Drôme) / © Mélanie Laurent
Mélanie Laurent Sophrologue à Romans/Isère (Drôme) / © Mélanie Laurent


Mélanie Laurent, qui a lancé "Une Bulle Sophro", a opéré une reconversion il y a quelques années après un passé de responsable dans un grand groupe alimentaire. Elle pratique aujourd'hui la sophrologie à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Elle exerce depuis deux ans et demi. Comme pour de nombreux professionnels, le confinement a bouleversé son quotidien. Elle n'imagine pas un retour à la normale de sitôt après le 11 mai, notamment concernant ses séances chez les particuliers. Mélanie Laurent veut cependant rester optimiste et vit ce confinement comme "une étape"

Sur le même sujet

Les + Lus