Départementales 2021 dans la Drôme: Victoire de la Droite qui conserve son emprise et remporte 3 cantons supplémentaires

Dans le département de la Drôme, un seul des 19 cantons a vu un binôme être élu au 1er tour. La droite a abordé le deuxième tour en position de force. Elle s'impose dans 14 cantons à l'issue de ce 2e tour, trois de plus qu’en 2015. Retrouvez tous les résultats, canton par canton.

DIRECT. Départementales 2021 dans la Drôme : découvrez tous les résultats du second tour, canton par canton
DIRECT. Départementales 2021 dans la Drôme : découvrez tous les résultats du second tour, canton par canton © maxppp

Le département de la Drôme compte 19 cantons pour 38 élus. Ce dimanche 27 juin 2021, seuls les électeurs du canton du Diois étaient dispensés d'un retour aux urnes. Le binôme sortant, composé du sénateur LREM Bernard Buis et de sa colistière la DVG Martine Charmet a été réélu avec 59% des suffrages exprimés.

Le premier tour a été marqué par une abstention massive. La règle électorale de 50% des exprimés et des 25% d'inscrits a fait obstacle à plusieurs candidats. Ainsi la présidente sortante LR Marie-Pierre Mouton dans le canton du Tricastin et son rival, le socialiste Pierre Jouvet, à Saint-Vallier, ont manqué de peu une réélection au premier tour.

Ce dimanche, il faut donc voter pour désigner les conseillers départementaux de 18 des 19 circonscriptions du département de la Drôme. Lors du premier tour, 76 binômes étaient en lice. Pour le second tour, on ne comptait plus que 36 binômes en compétition. On a assisté à 18 duels. Ce deuxième tour n'a donné lieu dans la Drôme a aucune triangulaire. 

La participation

A midi, le taux de participation dans la Drôme s'élevait à 10,06 %, bien inférieur aux 14,61 % du premier tour à la même heure. A 17H, la participation dans la Drôme s'élevait à 30,17%. En recul par rapport aux élections départementales de 2015, la participation à 17H dans ce département s'élevait alors à 48,6%.

Entre les deux tours, on enregistre cependant un léger sursaut des électeurs avec une hausse d'un peu moins de deux points de la participation (28,5% à 17H au 1er tour, le 20 juin dernier). Dans ce département, l'abstention a atteint 65,5% pour ce deuxième tour des départementales.

La droite en position de force 

Trois binômes Rassemblement National se sont maintenus au deuxième tour dans ce département. Ce sont les cantons de Saint-Vallier, du Tricastin et de Montélimar-1 où les candidats RN sont en ballottage défavorable. Pour qu’un binôme puisse se présenter au second tour, il doit avoir obtenu au premier tour un nombre de voix au moins égal à 12,5% du nombre des électeurs inscrits dans le canton. 

La gauche se trouvait en ballottage favorable dans trois cantons, à Crest, à Saint-Vallier et à Nyons et Baronnies. Il lui sera difficile de reconquérir ce département perdu en 2015 au profit de la droite. A l'issue du premier tour, la droite est arrivée en tête dans une majorité de cantons drômois et peut l'espérer l'emporter dans dix d'entre eux. Elle bénéficie de la prime à la majorité sortante. 

Pour ce second tour, dans la Drôme, la droite était présente dans 17 des 18 cantons, la gauche dans 12, le RN dans trois cantons, LREM dans deux cantons et les Verts dans un seul.

Le bilan du 2e tour dans la Drôme

La Droite (LR - UDI et DVD) qui possédait 11 des 19 cantons dans la Drôme, s'impose dans 14 cantons à l'issue de ce 2e tour. La gauche, (socialistes ou de candidats de l'union de la gauche) détenait 8 cantons. Trois cantons basculent au profit de la droite : Romans/Isère, Grignan et Valence 2.  Dans ces trois cantons, la droite était en ballottage favorable à l'issue du 1er tour. La droite qui détient le département de la Drôme depuis 2015 seulement, conforte ainsi son emprise. En revanche, le Rassemblement National perd du terrain.

La réaction de Marie-Pierre Mouton

durée de la vidéo: 02 min 22
26 réaction Marie-Pierre Mouton

► Les résultats dans la Drôme dans chaque canton 

Tous les résultats, canton par canton, à partir de 20 heures.

Canton 1 : Bourg-de-Péage - 21.237 inscrits -  votants :6509
>>Pierre Pieniek - Anna Place (sortante) LREM /  59,43%  ELU
Nathalie Brosse - Jean-Claude Duclaux  DVD  (Binôme Divers droite) 40,57%  

Dans ce canton, le duo sortant Pieniek/Place était en ballottage favorable à l'issue du 1er tour. Il s'impose sur le binôme divers droite composé du maire d'Alixan,  Jean-Claude Duclaux et de Nathalie Brosse, première adjointe à la maire de Romans/Isère, Marie-Hélène Thoraval. Ce binôme soutenu par la majorité départementale est battu. Dans ce canton, l'abstention a atteint 69,35%; en léger recul par rapport au premier tour (71,04%).

Canton 2 : Crest - 22.765 inscrits -  votants : 8948
>>Daniel Gilles - Muriel Paret (sortante) (Binôme Divers gauche) 54,45% ELU
Véronique Baudouin - Caryl Fraud UCD (union au centre et à droite) 45,55 %

La gauche conserve ce canton. Prime au sortant oblige, Daniel Gilles et Muriel Paret sont élus à l'issue de ce duel au coude à coude. A l'issue du premier tour,  712 bulletins  séparaient les deux binômes. Un écart maintenu au 2e tour (762 voix). L'abstention a atteint 60,69%, en recul de près de 2 points par rapport au premier tour. 

Canton 3 : Dieulefit - 18.675 inscrits - votants : 7.742
Jean-Claude Cêtre - Delphine Petit (Binôme écologiste) 41,65%
>>André Gilles - Corinne Moulin (binôme sortant) DVD 58,35% ELU

Dans le canton de Dieulefit, le binôme de droite sortant est confortablement réélu, avec plus de 1200 voix d'avance. L'abstention a atteint 58,35%, semblable à celle du premier tour (58,96%). 

Canton 5 : Drôme des collines - 20.249 inscrits - votants :7719
Jean-Christophe Gondre  - Manon Renard UGE (Binôme d'union à gauche avec des écologistes) 27,02%
>>Emmanuelle Anthoine (sortante) - David Bouvier UD  (Binôme Union à droite) 72,98% ELU

Dans la Drôme des collines, le binôme sortant est réélu avec une confortable avance de plus de 3380 bulletins devant le binôme de la gauche et des écologistes. Les sortants étaient en ballottage très favorable à l'issue du 1er tour. L'abstention a atteint 61,88%, en léger recul par rapport au 1er tour (62,16%). En 2015, c'est une triangulaire qui s'était jouée dans ce canton. En 2021, le RN a été balayé au premier tour. 

Canton 6 : Grignan - 16.866  inscrits - votants : 6.304
>>Jean-Michel Avias - Marie Fernandez DVD 60,44% ELU
Luc Chambonnet - Renée Payan (binôme sortant) DVG 39,56%

Dans le canton de Grignan, le binôme de droite l'emporte largement devant le binôme sortant de gauche. Plus de 1230 bulletins les séparent. Le maire de Valaurie, Luc Chambonnet et son binôme, Renée Payan sont battus à plate couture. La gauche perd ce canton qui avait échappé au Front National en 2015. Le binôme Chambonnet - Payan, alors en ballottage défavorable avait réussi à s'imposer d'une courte tête dans un duel avec le FN arrivé en première position à l'issue du 1er tour. Cette fois-ci, les sortants faisaient face à un duel classique gauche-droite, le RN ayant été balayé le 20 juin dernier. L'abstention a été forte avec 62,62% des électeurs qui ont boudé les urnes. Une abstention plus forte qu'au premier tour (61,92%)

Canton 7 : Loriol-sur-Drôme - 20.319 inscrits - votants : 6454
Jean-Marc Jacques Bouvier - Nicole Llamas UG  37,17%  
>>Françoise Chazal - Jacques Ladegaillerie (binôme sortant) DVD 62,83%  ELU

Dans le canton de Loriol-sur-Drôme, le binôme d'union de la droite et du centre s'impose largement. L'ancien maire de Loriol-sur-Drôme de 1995 à 2014,  Jacques Ladegaillerie conserve son siège de conseiller départemental. De 2001 à 2015, avant la réforme, il était déjà conseiller général du canton de Loriol-sur-Drôme. Un enracinement payant. L'abstention a atteint 68,24%, en léger recul par rapport au premier tour (69,19%). 

Canton 8 : Montélimar-1 - 19.023 inscrits - votants :5534
>> Emeline Mehukaj-Mathieu - Karim Oumeddour (sortant) UD  70,40% ELU
Richard Fritz - Chantal Martin RN  29,60%

Dans le canton de Montélimar 1 où se représentait  Karim Oumeddour (ex-majorité départementale), le RN est battu à plate couture avec plus de 2000 bulletins d'écart. L'abstention a atteint 70,91%, un pourcentage stable par rapport au premier tour. 

Canton 9 : Montélimar-2 - 19.138 inscrits - votants : 5574
Vincent Mazoyer - Elisa Torlet UGE 31,81 %
>>Marielle Figuet - Eric Phélippeau DVD  68,19% ELU

Dans ce canton, la droite s'impose et conserve ce canton à la faveur d'un duel droite - union de la gauche. Le binôme Figuet - Phélippeau l'emporte largement avec plus de 2000 bulletins d'écart. En 2015 ce canton avait été le théâtre d'une triangulaire avec le FN qui était même arrivé en tête du 1er tour. Pour ce scrutin, le RN a été balayé de peu dés le 1er tour (moins de 50 bulletins). L'abstention a atteint 68,44%, en recul par rapport au 1er tour du 20 juin (67,38%)

Canton 10 : Nyons et Baronnies - 18.410 inscrits - votants : 7484
>>Pierre Combes - Pascale Rochas (binôme sortant) SOC (Parti Socialiste) 61,66%  ELU
Didier-Claude Blanc - Marie-Hélène Luguet UD  38,34% 

Dans ce canton rural, le binôme socialiste sortant conserve son fief. Pierre Combes et Pascale Rochas, en ballottage favorable, sont réélus confortablement avec plus de 60% des voix face au binôme de droite avec un écart de plus de 1650 bulletins. Dans ce canton, l'abstention est stable par rapport au premier tour, elle a atteint ce dimanche 27 juin, 59,35%. En 2015, le binôme sortant Combes/Rochas s'était imposé dans une triangulaire avec le FN. Pour ce scrutin de 2021, c'est un duel classique qui a opposé les deux binômes. 

Canton 11 : Romans-sur-Isère - 21.230 inscrits - votants :6571
Isabelle Pagani - Olivier Richard UGE 42,03%  
>>Linda Hajjari - Fabrice Larue DVD  57,97%  ELU

La gauche perd le canton de Romans/Isère. C'est le binôme d'union de la gauche Hajjari -  Larue qui s'impose dans ce duel classique. En 2015, le FN était arrivé à égalité au 1er tour avec le binôme de gauche, derrière le binôme de droite de Marie-Hélène Thoraval. C'était alors Karine Guilleminot et Pierre Pieniek qui l'avaient emporté au 2e tour d'une très courte tête (15 voix d'écart) devant la droite. Six ans plus tard, c'est la droite qui fait basculer le canton. A Romans/Isère, l'abstention a été de 69,05%, légèrement plus faible qu'au 1er tour 70,11%.

Canton 12 : Saint-Vallier - 17.921  inscrits - votants :6440
>>Patricia Boidin - Pierre Jouvet (binôme sortant) SOC 75,87 %  ELU
Christiane Cuomo - Hubert Fontaine RN  24,13% 

Sans surprise, la gauche conserve le canton de Saint-Vallier à la faveur d'un duel avec le Rassemblement National. Le binôme sortant s'impose avec plus de 3100 bulletins d'écart. Il bénéficiait déjà d'une confortable avance sur son concurrent (près de 2000 voix). L'abstention dans ce canton a atteint 64,06%, en léger recul par rapport à dimanche dernier (65,56%). 

Canton 13 : Tain-l'Hermitage - 20. 618 inscrits - votants :6988
>>Michel Brunet - Agnès Jaubert DVD  54,86%  ELU
Hervé Chaboud - Annie Guibert  (binôme sortant) DVD  45,14%  

Dans le canton de Tain l'Hermitage, le binôme sortant de droite est battu. Ce canton a été le théâtre d'un duel fratricide à droite. Michel Brunet et Agnès Jaubert s'imposent avec près de 10 points d'écart (un peu moins de 600 voix d'écart). L'abstention a atteint 66,11%, sensiblement stable par rapport au 1er tour. 

Canton 14 : Le Tricastin - 22.734 inscrits - votants :7179
>>Fabien Limonta - Marie-Pierre Mouton (binôme sortant) LR  72,56% ELU
Danielle Chevet - Bernard Gachet RN  27,44 % 

La présidente sortante du département de la Drôme est réélue sans surprise. Le binôme sortant était en ballottage très favorable. Le Rassemblement National n'est pas parvenu à détrôner Marie-Pierre Mouton et Fabien Limonta. L'écart de voix est de plus de 2900 voix. Dans ce canton, le duo Limonta - Mouton renouvele l'exploit de 2015, en écartant une nouvelle fois le parti de Marine Le Pen qui était alors représenté par le duo André-Rey et Galiana-Verdier. Le duo sortant a même amélioré son score en pourcentage (+12 points) mais recule en nombre de voix. Le RN en revanche s'effondre, passant de 4.167 voix en 2015 contre 1781 voix six ans plus tard. L'abstention a atteint 68,43% dans le canton du Tricastin, un pourcentage supérieur à celui du premier tour (67,94%)

Canton 15 : Valence-1 - 21.917 inscrits - votants : 7259
Denis Cluzel - Marie Montmagnon UGE  41,80%  
>>Aurélie Alléon - Aurélien Esprit (sortant) UD 58,20%  ELU

La droite conserve le canton de Valence 1 et s'impose devant le binôme de la gauche et des écologistes. Aurélien Esprit, adjoint au Maire de Bourg-lès-Valence, qui se représentait, est donc réélu. Plus de 1100 bulletins les séparent. L'abstention a atteint 66,88%, en recul de près de 2 points par rapport au premier tour. 

Canton 16 : Valence-2 - 21.630 inscrits - votants : 7121
 Pascal Pertusa (sortant) - Maud Raison  LREM  40,76%  
 >>Nathalie Iliozer Boyer - Alban Pano DVD 59,24% ELU

Dans le canton de Valence 2, le conseiller départemental sortant (LREM et ex-PS) Pascal Pertusa, qui partait avec Maud Raison (LREM), s'incline devant le binôme de droite. Les candidats LREM se trouvaient en ballottage défavorable. L'abstention a atteint 67,09%, en léger recul par rapport au 1er tour (69,46%). En 2015, le canton de Valence 2 avait été aussi le théâtre d'une triangulaire entre le PS, l'union de la droite et le FN. Les socialistes l'avaient alors emporté de peu face à la droite. 

Canton 17 : Valence-3 - 22.614 inscrits - votants : 7584
Fabienne Chabot - Florent Mejean  UG  34,78%  
>>Geneviève Girard (sortante) - Franck Soulignac UD 65,22%  ELU

Le canton de Valence 3 reste dans l'escarcelle de la Droite. La gauche s'incline avec un différentiel de plus de 2200 bulletins. Le binôme sortant est largement réélu. L'abstention a atteint 66,46%, en léger recul par rapport au 1er tour (68,7%). En 2015, Geneviève Girard, qui faisait équipe avec le maire de Valence Nicolas Daragon, avait écrasé le binôme FN avec près de 4500 voix d'écart. 

Canton 18 : Valence-4 - 16.803 inscrits - votants :5258
>>Laurent Monnet - Véronique Pugeat (sortante) UD 54,03%  ELU
Jean-Yves Dupriez - Hélène Le Gardeur  UGE  45,97%  

Pas de surprise dans le canton de Valence 4, la droite unie l'emporte devant l'union de la gauche et des écologistes mais l'avance est faible (près de 400 bulletins). Le binôme sortant est réélu. L'abstention est forte : 68,71%. 

Canton 19 : Vercors-Monts du Matin - 19.736 inscrits - votants : 7403
>>Christian Morin - Nathalie Zammit Helmer (binôme sortant) UCD 58,22% ELU
 Frédéric Morenas - Dominique Reynaud  UGE  41,78% 

Le binôme d'union de la gauche ne parvient pas à s'imposer face au binôme de droite sortant. Le maire de Saint-Jean-en-Royans et la Vice présidente du conseil départemental en charge des territoires numériques et  de l'innovation sont largement réélu. L'abstention a atteint 62,49%, stable par rapport au 1er tour. 

La soirée électorale sur France 3 à suivre

Soirée élections départementales 1/2
Soirée élections départementales 2/2

Rappel sur la composition de 2015

En 2015, la droite avait décroché la majorité des sièges dans le département. A l'issue du second tour des élections départementales de 2015, la Drôme avait basculé à droite après onze années sous une majorité de gauche. La Drôme était dirigée par la gauche et son emblématique président Didier Guillaume depuis 2004. L'union de la droite avait remporté 11 des 19 cantons, la gauche en avait obtenu huit.

La composition du département de la Drôme à l'issue des élections de 2015. Le département avait basculé à Droite.
La composition du département de la Drôme à l'issue des élections de 2015. Le département avait basculé à Droite. © France tv

 Avec 22 sièges sur 38, les binômes de l'union de la droite avaient obtenu la majorité au Conseil départemental. Le Parti socialiste était arrivé ensuite avec 14 sièges, suivi par l'Union de la gauche (2).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections les républicains parti socialiste europe écologie les verts la république en marche rassemblement national société