Drôme : l'abricot des Baronnies veut son label IGP

Les abricots des Baronnies représentent 10% de la production française. Obtenir le label leur permettrait de gagner en notoriété, et en valeur marchande. / © Hugo Chapelon / France 3
Les abricots des Baronnies représentent 10% de la production française. Obtenir le label leur permettrait de gagner en notoriété, et en valeur marchande. / © Hugo Chapelon / France 3

Dans le sud de la Drôme, dans la région naturelle des Baronnies, les producteurs d'abricot veulent obtenir le label "Indication Géographique Protégée", pour valoriser la qualité et la particularité de leurs fruits.

Par Mathieu Boudet

Une région naturelle, préservée de l'exploitation agricole, et inondée de soleil. Dans le sud de la Drôme la région des Baronnies brille pas ses nombreuses qualités, dont profitent les quelques 300 producteurs d'abricots du territoire.
 

A la conquête d'un label IGP 


Aujourd'hui, rien ne différencie ces abricots issus de ce terroir si particulier, à ceux cultivés dans d'autres régions. Les producteurs demandent désormais l'obtention du label IGP, "Indication Géographique Protégée", qui leur permettrait de valoriser les qualités gustatives et environnementales de leurs abricots. 

 

Vendre plus... Et plus cher


Une appellation protégée permettra de relever les prix, et de gagner en notoriété, alors que l'abricot des Baronnies représente 10% de la production française. Selon les représentants de la profession, les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour un produit identifié pour ses qualités reconnues. Obtenir ce label permettrait donc aussi aux producteurs de relever la tête, après 2 années difficiles, suite au gel.

Reportage : Jean Perrier et Hugo Chapelon
abricots des baronnies

​​​​​​​

​​​​​​​

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus