Drôme. Un chat jeté dans une benne à ordures à Montélimar : 30 Millions d'Amis porte plainte pour acte de cruauté

L'histoire fait grand bruit sur les réseaux sociaux depuis mardi 5 mai. A Montélimar, dans la Drôme, un agent d'entretien est filmé jetant un chat blessé dans la benne d'un camion à ordures. La Fondation 30 millions d'Amis a décidé de porter plainte. La ville s'associe à cette démarche.

A Montélimar dans la Drôme, un chat blessé à été jeté dans une benne à ordures par un agent d'entretien, mardi 5 mai. La séquence a été filmée, la Fondation 30 millions d'Amis porte plainte pour acte de cruauté.
A Montélimar dans la Drôme, un chat blessé à été jeté dans une benne à ordures par un agent d'entretien, mardi 5 mai. La séquence a été filmée, la Fondation 30 millions d'Amis porte plainte pour acte de cruauté. © MaxPPP
La vidéo relayée par la Fondation "30 millions d'Amis" sur son compte Twitter a été vue près de 50 000 fois en l'espace de quelques heures ce mercredi 6 mai. Qu'y voit-on ? Des agents d'entretien, portant des gilets orange, dans les rues de Montélimar.
Un chat est allongé au milieu d'une ruelle. L'animal vit encore, bouge les pattes, sans pouvoir se relever alors que l'un des agents s'en saisit avec sa pelle. Il l'emmène vers un camion garé à proximité, et le jette dans la benne arrière, au milieu de sacs poubelles.
 

Voilà comment certains agents traitent un animal, être vivant et sensible... Scandaleux et choquant - Association 30 Millions d'Amis.
 

 


La fondation 30 Millions d'Amis porte plainte, la ville s'associe


La Fondation qui défend la cause animale a annoncé, ce mercredi 6 mai 2020, sur son compte Twitter qu'elle allait "déposer une plainte pour acte de cruauté et se constituer partie civile".

Epinglée dans ce message, la ville de Montélimar a immédiatement réagi, en publiant sur sa page Facebook qu'elle s'associait à ce dépôt de plainte, "afin de faire toute la lumière sur cet acte". La veille, un premier communiqué signé du maire Franck Reynier avait été rendu public :

Je viens de prendre connaissance d’une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. Cette dernière est tout bonnement scandaleuse.
Les agents concernés sont en cours d’identification et seront convoqués dans les plus brefs délais afin de prendre des mesures disciplinaires.


  

"Un acte maladroit" selon Véolia


Egalement citée dans les différentes publications de 30 Millions d'Amis, la société Véolia, employeur des agents incriminés, a elle aussi réagi sur un réseau social. L'entreprise explique que les deux agents "ont trouvé un chat agonisant dans la rue, visiblement écrasé par un véhicule". Ne voulant pas laisser l'animal là "pour des raisons sanitaires et de sécurité", et pensant que personne ne pourrait intervenir rapidement du fait du confinement, "l'un d'eux l'a récupéré avec sa pelle et déposé dans le camion".

L'expression a encore une fois fait bondir la Fondation de la cause animale, qui rétorque que le chat "a bel et bien été jeté dans la benne au milieu des ordures".

 
Disant "comprendre l'émoi que suscite cette information", la société Véolia indique que les services vétérinaires auraient dû être contactés, avant de conclure par :
 

Nous regrettons fortement cet acte maladroit, qui a été réalisé dans la précipitation, mais sans aucune volonté de maltraiter cet animal.


Une militante pour les droits des animaux a lancé une pétition en ligne pour réclamer au procureur de la République de Valence, "une sanction exemplaire" à l'encontre de l'agent "ayant balancé le chat blessé". Plus de 27 000 signatures sont enregistrées en début d'après-midi, ce 6 mai 2020.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature justice société faits divers polémique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter