Drôme : une meute de loups photographiée dans l'est du département

Une meute de loups a été photographiée le jeudi 11 octobre dans l'est du département de la Drôme. Des clichés rares pris à la tombée de la nuit grâce à un piège photographique... 
Les clichés sont insolites et rares: une meute de treize loups a été photographiée dans l'est du département de la Drôme. Les photographies ont été prises dans la soirée du jeudi 11 octobre dernier, peu avant 20h. La meute de prédateurs a été immortalisée grâce à un "piège photographique" installé par la fédération départementale des chasseurs de la Drôme (FDC 26). Il s'agit d'une série de clichés pris à quelques secondes d'intervalle, à la tombée de la nuit, au moment du pic d'activité de l'animal.

"Les chasseurs drômois découvrant de plus en plus de carcasses de cervidés dévorés, la fédération Départementale a décidé d’installer dans tout l’Est du département des appareils photographiques," indique Jean-Louis Briand, le secrétaire général. Objectif : "pouvoir démontrer le nombre de loups fréquentant notre département". 

La présence du loup est connue aujourd'hui dans la Drôme. C'est plutôt la taille de cette meute de prédateurs qui est inhabituelle. Selon Rémi Gangy, Président de la Fédération des chasseurs de la Drôme, "d'ordinaire, les meutes sont plutôt composées de 4 à 5 loups".  Une période hivernale très sévère peut expliquer ces regroupements importants. Mais le froid n'est pas encore au rendez-vous cette année. Les températures automnales sont particulièrement clémentes.... Une forte présence du loup est également de nature à perturber le plan de chasse des cervidés. 
 
durée de la vidéo: 01 min 27
Une meute de 13 loups photographiée dans la Drôme ©France 3 RA


Rappels 
La semaine dernière, les autorités françaises ont relevé le quota d'autorisation d'abattage du loup de 43 à 51 bêtes pour 2018, après la découverte d'un de ces animaux empoisonné dans la Drôme, le massif de Glandasse. Des chiens "voués à la surveillance des troupeaux" ont mis à mort un loup en septembre dernier sur les Hauts-Plateaux du Vercors. 
 
Meute de 13 loups photographiée : la réaction de la FRAPNA
La Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature Drôme (FRAPNA) réagit dans un communiqué. "Cette information pour intéressante qu’elle est n’a rien d’exceptionnel en cette période de l’année qui correspond à la fin des « sites de rendez-vous » et au début des regroupements de tous les individus qui composent une meute". 
La FRAPNA précise : "une meute drômoise reproductrice comprend généralement, avant naissance, de 4 à 6 individus et les portées étant le plus souvent de 5 à 7 louveteaux, il est « normal » que les meutes drômoises puissent compter de 9 à 13 individus lors du regroupement d’automne".

Par ailleurs, la FRAPNA Drôme dit être "inquiète de l’augmentation constante, année après année, des plans de chasse drômois des cerfs (1100 par an) et chevreuils (5480 par an) qui, avec le sanglier constitue la base alimentaire des loups". Elle estime que  "la diminution des proies sauvages oblige les loups à reporter leur prédation sur les brebis ."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux sorties et loisirs chasse