La fabuleuse histoire du soldat Albert Roche

Il y a cent ans, jour pour jour, Albert Roche, un chasseur alpin du 27e BCA d'Annecy, était décoré par le Maréchal Foch, du titre de "premier soldat de France". Aujourd'hui, dimanche 25 novembre 2018, son village natal, dans le sud de la Drôme, et son bataillon, lui ont rendu hommage.

Un héros, et plus encore.

L'histoire d'Albert Séverin Roche mériterait un film et un livre, à n'en point douter, jugez plutôt :

Ce drômois est devenu "premier soldat de France", il y a cent ans jour pour jour, en ce dimanche 25 novembre 2018. Ses faits d'armes témoignent de son incroyable obstination, de son courage extrême et de son sens inné de la ruse, lorsqu'il affrontait les allemands, lors de la guerre de 14/18.
 


Une guerre qu'il n'aurait jamais dû faire, parce qu'il était trop jeune, mais c'est mal connaître le bonhomme, qui a dû se faire porter déserteur, pour se retrouver au front, dans les tranchées, pour le meilleur et pour le pire.

Il aura finalement survécu à 9 blessures, avec le courage de s'extraire lui-même une balle ennemie. Ce petit gringalet a libéré une cinquantaine de ses camarades, il a également sauvé la vie d' un de ses capitaines, qui le sauvera à son tour du peloton d'exécution, in extrémis.
 

Ce héros oublié des livres d'histoire a fait à lui seul 1180 prisonniers allemands, il a été décoré par le maréchal Foch, et été reçu par le roi d'Angleterre. 
 

Ce dimanche, les chasseurs alpins du 27 eme BCA d'Annecy, lui ont rendu hommage, dans son petit village du sud de la Drôme.

 


 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité