Les balades Aux Goûts du Jour nous emmènent en voyage dans la Drôme à travers les vergers de nectarines et de pêches

Royal summer, Coraline, Pampana, Arizona... Il existe environ 300 variétés de pêches et nectarines en France. Les Balades Aux Goûts du Jour vous emmènent sur la route de fruits juteux, sucrés qui annoncent l’été : Les pêches et les nectarines.

Royal summer, Coraline, Pampana, Arizona … Il existe environ 300 variétés de pêches et nectarines en France. Elles se cultivent dans la moitié Sud du pays : Auvergne-Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Provence et Sud-Ouest.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, on la retrouve en Isère et dans la Drôme, régions traditionnelles de production et plus précisément dans la vallée du Rhône et les Monts du Lyonnais.  

SEFRA, l'expérimentation du fruit

 

À Etoile-sur-Rhône, la SEFRA - station d’expérimentation fruits Rhône-Alpes est installée depuis plus de 30 ans et expérimente au quotidien les « mariages » de variétés de pêches et nectarines, améliore les différentes variétés existantes, travaille sur la protection et les techniques de production pour aider les arboriculteurs de la région.

Le Clos Fougères – La face cachée du Fruit

Installé à Châteauneuf sur Isère, petite commune rurale de la Drôme, Le Clos Fougères a été crée par Jean-Baptiste Roch en 1882. Surnommée à l’époque « La Ferme Cachée », l’exploitation s’est transmise de génération en génération. Aujourd’hui, c’est Mélusine, 7e génération qui est aux commandes. Les pêches et nectarines occupent 12 hectares de l’exploitation et une quarantaine de variétés y sont cultivées dont des variétés rares et anciennes.

Les Flouries

Toujours dans la Drôme, à la Roche de Glun, au Nord de Valence se trouve l’exploitation de Gregory : Les Flouries. Il y est aux commandes depuis 20 ans, derrière son père et son grand-père. Gregory cultive des pêches et nectarines blanches, jaunes et sanguines sur 15 hectares et écoule sa production par le biais de la coopérative Rhoda Coop dont la station de tri se trouve à St- Rambert-d’Albon.

Lancée en 1943, la coopérative fruitière travaille avec environ 350 producteurs locaux pour 15 variétés de fruits. Et de juin à septembre, la Coop récupère environ 6 000 tonnes de pêches jaunes, blanches, sanguines et nectarines jaunes et blanches.

Lens-Lestang. Nicolas, originaire de Belgique s’y est installé en 2001. Cet ancien travailleur du BTP et chauffeur poids lourds s’est reconverti il y a deux ans en tant que confiseur confiturier. C’est après avoir crée des pâtes de fruits qui reçurent de nombreux compliments qu’il décida de se lancer dans l’aventure. Dans son laboratoire, Nicolas fabrique de manière artisanale dans son chaudron en cuivre Lapatafruit, une gourmandise sucrée entre la confiture et la pâte à tartiner. Son secret, une cuisson lente avec des fruits locaux et sans arômes, colorants ou sirop de glucose ajoutés. Coté recette, on retrouve des associations de parfums originales telles que fraise, rose, coquelicot ; poire et vin chaud, pomme, curcuma, gingembre ou des produits plus classiques comme le melon et la pêche.

Et pour encore plus de gourmandise, direction Bourg-lès-Valence à la Pâtisserie Addiction où Thomas Reynaud propose une pâtisserie à base de compotée et mousse de pêche délicieuse.

Les pêches en quelques chiffres :

 

300 · Variétés de pêches
7e · Fruit le plus consommé en France
40 % de pêches à chair blanche
60 % de pêches à chair jaune
35 000 · Tonnes produites en Auvergne Rhône Alpes
563 ·  Hectares de production
89 · Producteurs en Auvergne-Rhône-Alpes
35 % (environ) de la production 2021 est perdue suite aux gelées du mois d’avril
7 ans ·  Avant que le pêcher produise des fruits
15 à 20 ans · Durée de vie d’un pêcher
10 jours· Le pêcher ne donne des fruits que 10 jours par an

 

 

Les Contacts :

Le Clos Fougère

Rhoda Coop

Pâtisserie Addiction

Lapatafruit

La SEFRA

« Les balades aux Goûts du Jour »,  : le magazine est disponible en replay ci-dessous jusqu'au 25 septembre 2022.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine gastronomie culture