Lucrèce Andreae, drômoise et lauréate du court-métrage d'animation aux César 2018

Plus sur le thème :

C'est une ancienne élève de la Poudrière, l'école drômoise de réalisation de films d'animation. Lucrèce Andreae vient de recevoir un César pour son premier court-métrage d'animation "Pépé le morse". Un joli film sur une famille en pleine tourmente suite au décès du grand-père.

Extrait d'un film d'études de Lucrèce Andreae
Lucrèce Andreae est une ancienne élève de l'école de la Poudrière à Bourg-lès-Valence. Elle en est sortie en 2012 et s'est installée à Valence comme réalisatrice de films d'animation. Auparavant, elle était passée par l'école Estienne et pas les Gobelins à Paris. Pendant 4 ans, elle a travaillé d'arrache-pied sur son premier court-métrage d'animation intitulé "Pépé le morse".

Ce film de 15 minutes relate l'histoire d'une famille sur trois générations venue rendre un dernier hommage au grand-père décédé. Le film se situe sur une plage avec un ciel chargé de nuages gris. La famille est en pleine tourmente au milieu de cette nature à première vue hostile mais qui va peu à peu les amener à se réconcilier.

Le film "Pépé le morse" a été produit par Caïman productions et il a été soutenu par Arte. Il avait déjà un beau palmarès avant qu'il ne reçoive le César du meilleur court-métrage d'animation lors de ces 43 cérémonies. Il a été lauréat du prix du public au festival d'Annecy en 2017 et il a été également sélectionné à Cannes la même année. Vous pouvez visionner le film, il se trouve sur le site de replay d'Arte.

Lucrèce Andreae est bien sûr ravie de cette récompense. Depuis la remise des prix, elle reçoit des dizaines de messages de félicitations. A peine 30 ans, cette jeune réalisatrice de talent a déjà un autre projet sur le rails. Un long-métrage d'animation.