Montélimar (Drôme) : la plateforme Amazon bloquée par des militants contre la surconsommation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Henny .

Ce samedi 30 novembre matin, une centaine de militants a bloqué la plateforme Amazon de Montélimar dans la Drôme pour lutter contre la surconsommation.
 

Au lendemain du "Black Friday", jour de grandes promotions dans les magasins et sur les sites de vente en ligne, des militants ont bloqué la plateforme Amazon à Montélimar (Drôme), contre la surconsommation.



Contre les pratiques d'"un des grands pollueurs"

Chaîne humaine, blocage des camions,  slogans anti-amazon... Depuis ce matin, les militants de ANV COP21, Attac ou encore Extinction Rebellion sont mobilisés. Leur objectif : dénoncer le modèle du site de vente en ligne et la surconsommation. "C'est un des grands pollueurs de la planète", se justifie une membre de COP21. 

Ici, les militants espèrent frapper l'opinion publique et attendent une action de l'Etat. "Aujourd'hui, on est là pour bloquer les commandes mais aussi interpeler les pouvoirs publics (...) il est urgent de réguler les multinationales", revendique un militant de l'organisation alter-mondialiste Attac.



La plateforme perturbée

Ce matin, Amazon dénonce l'action des militants altermondialistes : "Nous sommes en profond désaccord avec le mode opératoire choisi". L'entreprise a confirmé que l'activité du site de Montélimar est perturbée. Mais, assure s'appuyer sur les cinq autres sites en France pour honorer les commandes.



Dans ce même communiqué, la multinationale répond aux accusations des militants venus bloquer le site. Elle affirme que  "des engagements ambitieux ont été pris dans le cadre du plan « Climate Pledge » visant à devenir une entreprise zéro carbone d'ici 2040".



"Stop Amazon et son monde"

Avec leur slogan "stop Amazon et son monde", le groupe Attac avait annoncé une série d'opérations visant le Black Friday pour le "transformer en « Vendredi noir pour Amazon »". D'autres militants se sont joints à eux pour dénoncer ce jour de "soldes" perçu comme un jour de surconsommation, à un mois de Noël. 



 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité