VIDEO Sècheresse : Plus possible de faire du canoë l'été faute d'eau, un désert de touristes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Marie avec Ozlem

Dans la Drôme, plusieurs sites touristiques ne peuvent plus proposer de descentes en canoë car l'eau manque déjà début août. Une saison qui n'a presque pas commencé pour les professionnels cette année.

D'ordinaire, a cette période de l'année, ce club de canoé Saillans (Drôme) est noir de monde. Mais ce 6 août 2022 personne.

La buvette est désespérément vide, et les 400 bateaux de Pierre Capiez restent stationnés.  Fermer en plein mois d'août, une décision inédite pour ce loueur de canoë depuis 16 ans : 

"On n'a plus d'eau, on a du arrêter l'activité. ca fait mal au cœur car on se prépare toute l'année pour être opérationnels sur les deux mois d'été et là l'été n'a jamais vraiment démarré puisqu'on a eu des problèmes dès début juillet" 

30 cm de profondeur au lieu d'1m

Sécheresse, manque de pluie... la Drome est méconnaissable constate Gérard Crozier, président du syndicat de la rivière et Maire (SE) d'Allex :   "Aujourd'hui la rivière fait à peu près quatre à 5 mètre de largeur, en temps normal elle peut faire le double voire le triple" 

Une rivière plus fine, et un débit trois fois moins important. 30 cm de profondeur au lieu d'1 mètre.

Malgré cela, certains professionnels du canoé essaient de s'adapter. Luc Chartier propose des parcours plus courts aux vacanciers : 

"D'habitude on a un parcours de 30 kilomètres, là on a un trajet praticable sur 4 km. On monte les gens un peu plus haut" raconte Luc Chartier Gérant de "Yvan loisirs".  L'occasion aussi de faire du canoë autrement. Moins de descentes rapides, mais plus de baignades. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité