Valence : le compagnon d'Eric Foray espère une relance de l'enquête après sa disparition

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Le compagnon d'Eric Foray, disparu le 16 septembre 2016 à Chatuzange-le-Goubet (Drôme) , veut s'assurer qu'il n'y ait pas de connexion avec le dossier Nordahl Lelandais. 

Par D.P. Avec AFP

La piste Nordahl Lelandais va être explorée dans l'enquête sur la disparition d'un homme de 48 ans en 2016 et d'une jeune femme de 29 ans en 2011.  Éric Folay a disparu le 16 septembre 2016 à Chatuzange-le-Goubet (Drôme) alors qu'il partait faire des courses au village. Cet homme de 48 ans, cheveux court et allure athlétique, n'a jamais été retrouvé. Ni son véhicule Suzuki.
Eric Foray et son compagnon Régis Pique / © France 3 Rhône-Alpes
Eric Foray et son compagnon Régis Pique / © France 3 Rhône-Alpes

L'enquête, menée par la compagnie de gendarmerie de Romans-sur-Isère, est toujours en cours, mais n’a pas permis de donner des résultats à ce jour. Malgré ses appels dans la presse régionale pour essayer de trouver de nouvelles piste en parallèle du travail des enquêteurs, Régis Pique, le compagnon d’Eric Foray, attend de la redynamisation de l’enquête d’éventuels recoupements avec l’affaire Lelandais. « Mon client veut ouvrir la porte et voir ce qu’il y a derrière. S’il y a quelque chose, on peut exploiter d’éventuelles connexions. Si non, on ferme la porte et on avance ailleurs », indique Me Bernard Boulloud, qui a remis un dépôt de plainte contre X entre les mains du doyen des juges d’instruction de Valence avec constitution de partie civile pour « arrestation, enlèvement, et séquestration arbitraire » (art. 224-1 du Code pénal).

" Faire tous les recoupements envisageables",  le procureur de la république de Valence 

Le parquet de Valence « a prévu une réunion de travail avec la compagnie de gendarmerie de Romans et la Section de Recherches de Grenoble", précise le procureur de la République à Valence, Alex Perrin. «  Les enquêtes qui peuvent avoir un lien avec le dossier Lelandais dans la région sont réactivées ». Difficile de ne pas essayer de croiser des informations qui pourraient éclairer l’enquête sur la disparition d’Eric Foray. Mais également une autre enquête rouverte le 11 janvier dernier par le Parquet de Valence, parce que liée elle aussi, à une « disparition inquiétante de personne » non résolue. Il s’agit de la disparition de Nelly Balmain, survenue en 2011 à Saint-Jean-en-Royans. Le dossier avait été classé sans suite en 2015. "La famille nous a réactivés là-dessus en émettant des hypothèses de travail. Raison pour laquelle on a rouvert pour faire tous les recoupements envisageables", indique le procureur.

Il s'agit des deux seuls cas de personnes majeures disparues non retrouvées dans le département, ainsi que leurs véhicules, selon le parquet.
Une cellule de coordination, baptisée Ariane, a été créée en janvier au pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise, afin de détecter d'éventuels recoupements entre "le parcours de vie" de Nordahl Lelandais et des disparitions et crimes non élucidés.






Sur le même sujet

Les + Lus