Covid19 : Ce que l'on sait de la vaccination dans la Drôme

La campagne de vaccination est pilotée en Auvergne-Rhône-Alpes par l'Agence régionale de santé. Les décisions concernant son organisation sont officiellement prises lors de comités stratégiques co-présidés par le préfêt du département et l'ARS. D'autres informations émanent également des élus.

Une infirmière prépare une injection du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 dans un Ehpad de Montpellier, le 4 janvier 2021.
Une infirmière prépare une injection du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 dans un Ehpad de Montpellier, le 4 janvier 2021. © Pascal GUYOT / AFP

Stockage des vaccins

Établissement pivot désigné par l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes pour le département de la Drôme, le Centre hospitalier de Valence a pour mission de stocker une partie des dotations de vaccins du département et de coordonner leur distribution auprès d’autres établissements.

Selon l'Agence régionale de santé, il a reçu une première dotation d’environ 4 800 doses de vaccins le 5 janvier, qui sera complétée par une deuxième dotation identique dans les prochains jours. 

Premières injections

Selon l'ARS, trois Ehpas sont concernés dans la Drôme. Les premiers établissements qui débuteront la vaccination cette semaine sont l’EHPAD Dauphine à Romans sur Isère, l’EHPAD Maison de l’Automne à Valence et l’EHPAD la Pastourelle à Pierrelatte. D’autres établissements pourront rapidement s’ajouter à cette première liste.

Dès ce jeudi 7 janvier vont débuter les vaccinations à l'Ehpad de Eeauvallon. es doses sont acheminées vers les autres Ehpad pour débuter vendredi.

En Drôme, un premier centre de vaccination, au sein du CH de Valence, doit ouvrir très prochainement. Par la suite, d’autres sites de vaccination seront déployés rapidement sur l’ensemble du département.

Un centre de vaccinations à Romans sur Isère

Estimant que l'organisation actuelle est trop lente, la maire DVD de Romans sur Isère, Marie-Hélène Thoraval propose le 4 janvier d'engager des moyens pour organiser une campagne de vaccination massive. 

Marie-Hélène Thoraval, a été informé, vendredi 8 janvier, par l’Agence Régionale de Santé que la ville de Romans avait été retenue pour être centre de vaccination.

Conformément à la volonté de l’ARS, la vaccination des personnels de santé de plus de 50 ans de Romans et de la Drôme des collines a débuté ce mardi 12 janvier, sur rendez-vous uniquement, aux Cordeliers (place Jules-Nadi). Elle se poursuivra jusqu’au samedi 16 janvier inclus. Les personnels soignants concernés, qui souhaitent se faire vacciner, sont invités à prendre rendez-vous par téléphone au 04 75 71 37 36 ou par mail à nliger@ville-romans26.fr.

Les vaccinations pour les personnes âgées de plus de 75 ans  de Romans et de la Drôme des collines débuteront, quant à elles, le lundi 18 janvier, uniquement sur rendez-vous. Les personnes concernées sont invitées à se connecter au site de la Ville de Romans (ville-romans.fr) où elles pourront accéder à une plateforme de rendez-vous en ligne, à partir du jeudi 14 janvier. Les personnes n’étant pas équipées d’un ordinateur peuvent s’inscrire en appelant le 04 75 79 25 00, de 8h30 à 12h et de 13h00 à 17h00, à partir du jeudi 14 janvier.

Le centre de vaccination des Cordeliers sera ouvert, du lundi au samedi, de 8h30 à 17h30, dans le respect des mesures sanitaires et de distanciation. La vaccination est gratuite sur présentation de la carte vitale. Elle sera effectuée, sur rendez-vous uniquement, par des professionnels de santé et sous le contrôle d’un médecin.

Rappel : la campagne vaccinale se déroulera en 3 étapes

Phase 1 (janvier) : les personnes âgées résidant en établissements, notamment les EHPAD, ainsi que les personnels qui présentent eux-mêmes un risque de forme grave.

Phase 2 (février) : les personnes présentant un facteur de risque lié à l’âge ou à une pathologie chronique ainsi que certains professionnels de santé.

Phase 3 (printemps 2021) : élargissement progressif à l’ensemble de la population.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19