• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les douaniers de Valence (Drôme) saisissent plus de 3.700 pièces automobiles contrefaites

La douane de Valence a intercepté plus de 8.000 pièces contrefaites / © Douanes françaises
La douane de Valence a intercepté plus de 8.000 pièces contrefaites / © Douanes françaises

Le 3 septembre, les douaniers de Valence (Drôme) ont eu le nez fin: ils ont mis la main sur des milliers de contrefaçons; des pièces destinées à équiper des voitures, et qui auraient pu se révéler très dangereuses pour les particuliers.

Par Renaud Gardette

Le 3 septembre, le bureau des douanes de Valence (Drôme) a repéré une déclaration d'importation de pièces détachées pour automobiles en provenance de Turquie.

L'ouverture des cartons de marchandises a permis de découvrir toute une série de contrefaçons, potentiellement très dangereuses.

Parmi ces pièces: des systèmes de lève-vitre, d’ouvertures de portes et des poignées de portières. Aucun des emballages plastiques contenant les pièces automobiles ne comportait la mention "adaptable à", pourtant obligatoire.  

Après expertise, 3.740 pièces détachées ont été reconnues comme étant des contrefaçons. Celles-ci ont ensuite été détruites.

A Châteauroux (Indre), la société destinatrice des éléments a été contrôlée. 4.300 autres pièces automobiles contrefaites ont été découvertes, et détruites.

En 2017, la douane française a saisi plus de 8,4 millions de contrefaçons sur le territoire national.
 

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus