Le tueur de DRH : Reconstitution du meurtre de Patricia Pasquion au Pôle emploi de Valence dans la Drôme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K.
Le 28 janvier 2021, dans les locaux du Pôle emploi de l'avenue Victor Hugo à Valence, Gabriel Fortin tue Patricia Pasquion, conseillère.
Le 28 janvier 2021, dans les locaux du Pôle emploi de l'avenue Victor Hugo à Valence, Gabriel Fortin tue Patricia Pasquion, conseillère. © France 3 Rhône-Alpes

Devant l'agence du pôle emploi de l'avenue Victor Hugo à Valence, un périmètre de sécurité a été mis en place. La reconstitution du meurtre de Patricia Pasquion, le 28 janvier 2021, est prévue. Gabriel Fortin, surnommé le tueur de DRH, refuse d'y participer et reste dans le fourgon de l'administration pénitentiaire.

La voiture utilisée par Gabriel Fortin en janvier 2021 est déjà sur les lieux, des barrières sécurisent le périmètre. Enquêteurs, magistrats, procureur, avocats sont également sur place. Le grand absent est Gabriel Fortin, reclus dans le véhicule de la prison qui l'a conduit jusqu'ici. Il refuse de participer à la reconstitution de l'assassinat de Patricia Pasquion.

Les faits remontent au 28 janvier 2021. Gabriel Fortin fait irruption dans les locaux du Pôle emploi de l'avenue Victor-Hugo à Valence, dont il avait été radié en 2013. La victime, responsable d'équipe dans cette agence, est froidement abattue.

Périple meurtrier

Gabriel Fortin est soupçonné d'avoir commis plusieurs meurtres entre le Haut-Rhin, la Drôme et l'Ardèche. 

Une équipe de police le stoppe dans sa folie meurtrière en janvier 2021 après l'assassinat perpétré au Pôle emploi. Son véhicule est percuté puis neutralisé par les forces de l'ordre.

3 assassinats et une tentative d'assassinat

Le quadragénaire est mis en examen pour trois assassinats et une tentative d'assassinat. Quelques jours plus tôt, dans le Haut Rhin, Estelle Luce, DRH de 39 ans est retrouvée morte par balles dans sa voiture sur le parking de son entreprise. L'homme est soupçonné d'avoir aussi agressé un homme à son domicile. 

Gabriel Fortin quitte l'Alsace pour le sud. A Valence, il aurait abattu Patricia Pasquion, puis dans une entreprise ardéchoise, où il avait travaillé entre 2008 et 2010, il est accusé d’avoir blessé mortellement Geraldine Calcin, une autre directrice des ressources humaines.

Incarcéré dans une unité psychiatrique à Lyon, le mise en examen a été déclaré apte à comparaître par les experts.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.