• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Entre Côtes du Rhône et Beaujolais : une édition spéciale Vendanges 2018 en Rhône-Alpes

Les vendanges ont débuté pour les Côtes du Rhône, à Tain l'Hermitage septembre 2018 / © Y.Kusy
Les vendanges ont débuté pour les Côtes du Rhône, à Tain l'Hermitage septembre 2018 / © Y.Kusy

Les vendanges débutent en Rhône-Alpes. L'occasion de faire un focus sur la richesse du terroir, la diversité des vignobles et de la production. Au programme : deux éditions spéciales entre Tain l'Hermitage et le Beaujolais. A suivre en direct dans le 12/13 et le 19/20.

Par Dolores Mazzola

Beaujolais et Côtes du Rhône, poids lourds en Rhône-Alpes


Rhône-Alpes est une terre de vins, rappelle Patricia Picard, Déléguée générale comité vins Rhône-Alpes. Ainsi la viticulture est présente dans tous les départements. Dans la Loire, on trouve les Côtes du Forez et les Côtes Roannaises. Dans l'Ain, les vins du Bugey sont font petit à petit une place sur les tables. En Ardèche, les vins du Vivarais. Les vins du Diois ou l'appellation Grignan-les-Adhémar. Mais en Rhône-Alpes, les deux "poids lourds" de la viticulture sont les Côtes du Rhône, au sud de Lyon et le Beaujolais, au nord de Lyon. Deuxième vignoble français pour les appellations derrière le Bordelais, le vignoble des Côtes du Rhône, en Vallée du Rhône septentrional, est à cheval entre Rhône, Drôme et Ardèche. Il compte des noms prestigieux comme le Côte-Rôtie ou le Condrieu. La production s'élève à 371 millions de bouteilles par an. Une production qui est aussi massivement exportée (36%). Côté Beaujolais, ce sont 170 millions de bouteilles qui sont produites chaque année, entre primeur et crus. Là encore, une part importante de la production est exportée, à hauteur de 40%. Notamment en direction de l'Asie.
Rhône-Alpes, terre de viticulture et de vins


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus