Cet article date de plus de 6 ans

Européennes à Grenoble: La FN Mireille d'Ornano persuadée qu'il s'agit "d'un vote d'adhésion"

"Ce qui nous arrive c'est extraordinaire mais c'est le résultat d'un engagement depuis 30 ans", Mireille d'Ornano affiche un large sourire au lendemain de son élection au parlement européen. La conseillère municipale frontiste de Grenoble est persuadée qu'il s'agit d'un vote d'adhésion. 
Mireille d'Ornano, FN
Mireille d'Ornano, FN © France 3 Alpes
Avec 28,38% des voix dans le Sud Est, le Front National envoie donc cinq députés européens de cette circonscription au parlement. Conseillère municipale de Grenoble, Mireille d'Ornano, qui était 4e sur la liste FN, peut donc partir pour Strasbourg. Une eurosceptique à qui la nouvelle a donné le sourire. Dans une interview accordée à France 3 Alpes, elle évoque le combat du FN depuis 30 ans. L'élue sourit à l'idée que l'on parle d'un séisme: "les Français reconnaissent que l'Europe telle qu'elle est à l'heure actuelle n'est pas viable et c'est la raison pour laquelle ils ont voté massivement pour le FN." Mais Mireille d'Ornano reconnaît: "on n'est pas encore suffisamment de députés pour pouvoir changer cette politique."

A la question, peut-on parler d'un vote contestataire, la nouvelle eurodéputée est ferme: "pas du tout, c'est un vote d'adhésion maintenant, parce que les gens en ont assez!"

Interview réalisée par Isabelle Colbrant et Jean-Pierre Rivet
durée de la vidéo: 02 min 55
Interview Mireille d'Ornano

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique