FerroPem : un accord pourrait aboutir pour sauvegarder les emplois sur le site des Clavaux, en Isère

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.B
Le groupe FerroPem avait annoncé un plan de restructuration en mars dernier.
Le groupe FerroPem avait annoncé un plan de restructuration en mars dernier. © Dominique Semet / France 3 Alpes

D'après une information du JDD ce dimanche 17 octobre, le site FerroPem des Clavaux, en Isère, menacé par un plan de restructuration, pourrait finalement voir ses emplois pérennisés. Le gouvernement aurait trouvé un accord avec le groupe industriel espagnol pour préserver l'activité.

L'avenir de FerroPem pourrait s'éclaircir dans les prochains jours. D'après une information du JDD, publiée ce dimanche 17 octobre, le gouvernement pourrait trouver, cette semaine, une solution pour maintenir l’activité du groupe industriel espagnol en Isère, sur le site des Clavaux.

Ainsi, 122 emplois pourront être préservés sur le site industriel producteur de silicium : "Les négociations entre FerroGlobe et les pouvoirs publics ont, elles, permis de suspendre le PSE jusqu'au 5 novembre, et les parties espèrent arriver à un accord en début de semaine", précise l'hebdomadaire.

Depuis fin mars, l'avenir du site des Clavaux mais également celui de Château-Feuillet, en Savoie, sont en suspens. La direction de FerroGlobe avait déclenché un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) et annoncé vouloir fermer les deux sites pour "défaut de compétitivité". Les emplois de 357 salariés étaient dans la balance, dans un contexte de baisse de la demande et de chute des cours du silicium du fait de la concurrence des producteurs chinois.

Un nouveau contexte profitable aux deux sites

La donne a changé depuis quelques semaines : les cours du silicium sont en forte hausse, ce qui rendrait ces sites bénéficiaires.

Mais, la pérennisation des postes en Isère n'est, toutefois, pas sans contrepartie : "L'exécutif serait prêt à débloquer plusieurs dizaines de millions d'euros de subventions d'investissement grâce au plan France Relance pour décarboner et améliorer l'efficacité énergétique de FerroGlobe en France."

Ces aides permettraient au groupe espagnol de maintenir ses investissements dans l'Hexagone : "Utilisé pour fabriquer des pièces électriques pour l'industrie automobile et le photovoltaïque, le silicium est classé parmi les activités stratégiques pour la France et l'Europe."

Le site isérois pourrait donc profiter des négociations entre le gouvernement et l'industriel. En revanche, l'information du JDD ne fait pas mention de l'avenir du site de Château-Feuillet.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.