La forte augmentation des tarifs de stationnement irrite à Grenoble

Des véhicules stationnés sur des places payantes. / © France 3 Côte d'Azur
Des véhicules stationnés sur des places payantes. / © France 3 Côte d'Azur

La mairie de Grenoble a décidé de revoir sa politique de tarification du stationnement. A partir du 1er juillet 2016, se garer coûtera jusqu'à 150% plus cher. Objectif: inciter les automobilistes à changer de mode de transport "pour libérer de l’espace public et embellir la ville".

Par Anne Hédiard

Libérer l’espace public

A Grenoble, 63% des ménages sont motorisés ce qui représente environ 65.000 voitures particulières. A cela s’ajoute les quelque 110.000 véhicules venant quotidiennement de l’extérieur de Grenoble.

Le centre-ville est sous pression et la mairie veut "l'aérer". Le grand bouleversement tarifaire qui sera présenté au conseil municipal le 20 juin prochain doit l’y aider.

Il a pour but:
  • D’inciter à l’utilisation des parkings en ouvrage, des parkings-relais et des parkings privés
  • De développer des modes de déplacement alternatifs : vélo, marche, auto-partage …
  • De mieux réguler le stationnement pour privilégier les personnes à mobilité réduite, les résidents, les professionnels et les visiteurs en zone commerçante…

Nouvelle tarification à partir du 1er juillet

© Ville de Grenoble
© Ville de Grenoble

Zone verte
Objectif : favoriser le stationnement des résidents et le stationnement de longue durée
Il faudra payer 1,50 euros par heure jusqu’à 3 heures à partir du 1er juillet au lieu d’un euro aujourd’hui

Zone orange et violette
Objectif : développer une offre de stationnement de courte durée (maxi 2 heures) en lien avec les activités commerciales du centre-ville
Il faudra payer 4,50 euros pour 2 heures au lieu de 3,50 aujourd’hui

Le tarif résident
Le tarif du ticket résident va dépendre du quotient familial. Pour les plus bas revenus, il va baisser légèrement passant de 12 à 10 euros. Pour les quotients les plus élevés, il grimpera à 30 euros, soit une augmentation de 150%.
Par ailleurs, un seul ticket résident sera délivré par ménage.

Une nouvelle tarification qui fait grincer des dents

Cette augmentation importante des tarifs fait râler bon nombre d'automobilistes à Grenoble. Ils ne sont pas les seuls. Pour les commerçants du centre-ville, ce changement de tarif est trop important et trop brutal. Ils estiment que ce n’est pas la solution pour faire revenir les clients. 

Reportage Marie Michellier, Dominique Semet, Cédric Barneron, Frédéric Cathelain et Jean-Jacques Picca
Augmentation du prix du stationnement à Grenoble
Intervenants : Antoine Back Conseiller municipal ; Christian Hoffmann Pdt de Label Ville Association des Unions Commerciales de Grenoble


Gare aux PV !

Ceux qui ne se plient pas aux règles ou au tarifs sont susceptibles d'une amende:

17 euros pour un stationnement impayé ou dépassé
35 euros pour un stationnement gênant
135 euros pour un stationnement très gênant (place handicapée, couloir de bus, trottoir, passage piéton ou piste cyclable)

Sur le même sujet

Début de la vaccination contre la grippe en pharmacie

Les + Lus