François Hollande demande un nouveau gouvernement, Fioraso et Vallini seront-ils débarqués?

André Vallini et Geneviève Fioraso
André Vallini et Geneviève Fioraso

Ce lundi 25 août, François Hollande a demandé à Manuel Valls de "composer un nouveau gouvernement". La Grenobloise Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, et l'Isérois André Vallini, secrétaire d'État à la Réforme territoriale, seront-ils débarqués? 

Par Franck Grassaud

Manuel Valls, qui a été reçu ce lundi matin par François Hollande, "a présenté au président de la République la démission de son gouvernement. Le chef de l'Etat lui a demandé de constituer une équipe en cohérence avec les orientations qu'il a lui-même définies pour notre pays. Sa composition sera annoncée dans la journée de mardi", indique un communiqué de la présidence.

Lundi matin, sur Europe 1, Arnaud Montebourg, ministre de l'Economie a dit ne pas regretter ses critiques sur la politique économique gouvernementale. Dans une interview publiée samedi dans le journal Le Monde, il affirmait son souhait d'une réorientation de la politique économique du gouvernement et de l'Union européenne. C'est cette affaire qui a visiblement entraîné cette première crise gouvernementale depuis la nomination à Matignon de Manuel Valls, qui a succédé à Jean-Marc Ayrault après la déroute de la majorité lors des élections municipales fin mars. Arnaud Montebourg, arrivé en troisième position de la primaire socialiste pour la présidentielle de 2012, s'était auparavant déjà accroché avec M. Ayrault, notamment sur le dossier industriel de Florange, et avait déjà affirmé haut et fort ses orientations lors d'un grand discours prononcé début juillet à Bercy.

Quid des Alpins? 

Le premier gouvernement Valls comptait deux isérois: Geneviève Fioraso et André Vallini. Deux politiques pas directement menacés par l'esprit frondeur. "Rescapée" du gouvernement Ayrault, Geneviève Fioraso avait récupéré un poste de secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, après avoir occupé le même poste mais en tant que ministre. Elle a tenu la barre pour mener à bien la loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche. Elle s'est aussi attiré les foudres d'une partie du corps enseignant. Restera-t-elle en poste? Selon une proche de la ministre, elle a eu connaissance de la démission du gouvernement en début de matinée, comme tous les Français. Il est donc encore trop tôt pour savoir si elle sera du prochain navire. Certains disent déjà qu'elle a fait ce qu'elle avait à faire dans son domaine, que son départ s'impose désormais?? Tout dépend donc de l'affichage voulu pour ce nouveau gouvernement: on change tout ou on change que ceux qui dérangent? 
 
Quant à André Vallini, nommé à la Réforme territoriale en avril 2014, lui n'a pas complètement terminé son travail "de partage" de la France en grandes régions. Certes, la carte est établie, mais il faut encore passer aux actes. Vallini n'a-t-il été utilisé que pour imposer la Réforme ou devra-t-il continuer à travailler sur l'avenir politique de l'Hexagone? Ce proche de François Hollande pensait, dès le début, décrocher le poste de Garde des Sceaux, l'aura-t-il cette fois?

Réponse mardi.   

Analyse
Remaniement : Quelles conséquences pour les Isérois?


Ce contenu n'est plus disponible

 

Sur le même sujet

Les + Lus