Les gares de Chamonix et Lyon Saint-Exupéry sont sélectionnées pour le concours de la plus belle gare de France

Une compétition nationale est lancée par une filiale de la SNCF, pour élire la plus belle gare du pays. Dans notre région, les gares de Lyon Saint-Exupéry et Chamonix Mont-Blanc sont dans la course.
Les gares de Lyon Saint-Exupéry et Chamonix Mont-Blanc (Haute-Savoie) sont dans la compétition 2020 de la plus belle gare de France.
Les gares de Lyon Saint-Exupéry et Chamonix Mont-Blanc (Haute-Savoie) sont dans la compétition 2020 de la plus belle gare de France. © M. Thomas / MaxPPP
Depuis le 30 novembre, le concours de la plus belle gare de France est lancé. Dans notre région, celles de Lyon Saint-Exupéry et de Chamonix ont été sélectionnées  parmi les 32 arrivées en seizième de finale. La compétition se joue sur une page Facebook dédiée. Créé en 2017, ce tournoi ludique avait alors généré plus de 2 millions de vues sur le réseau social, en élisant au final la gare de Metz-Ville comme plus belle gare de France.

Un calendrier très précis a été établi, comme toute compétition. Du 29 novembre au 3 décembre: lancement du tournoi national et huitièmes de finale. 

Les internautes peuvent voter jusqu’au 21 décembre. La gare de Chamonix sera opposée à Lorient Bretagne sud, et Lyon Saint-Exupéry contre Lille Flandres.
 
Lors du tournoi en 2017 et 2018, la gare de Metz a été élue comme la plus belle de France, deux années de suite.

Selon la SNCF, "cette Battle de Gares a suscité l’an passé l’intérêt des internautes: plus de 500.000 personnes touchées avec les 14 publications Facebook ayant permis d’élire les 16 championnes régionales. Au cœur des régions, les 3.000 gares de l’hexagone font partie du quotidien des français, très attachés à leur territoire et à leur ville. L’engouement pour ce tournoi ludique, reprenant les codes du célèbre jeu-vidéo Street Fighter, montre l’attachement des Français à leurs gares et au patrimoine."

La région Auvergne-Rhône-Alpes se placera-t-elle sur le podium final ? Réponse dans la semaine du 17 décembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trains régionaux économie transports