Glissement du glacier de Planpincieux : des mesures de sécurité drastiques mises en place au Mont-Blanc

Une portion de 250.000 mètres cubes du glacier de Planpincieux, au Mont-Blanc, menace de s'effondrer. / © HO / COURMAYER Press Office / AFP
Une portion de 250.000 mètres cubes du glacier de Planpincieux, au Mont-Blanc, menace de s'effondrer. / © HO / COURMAYER Press Office / AFP

Plusieurs tonnes de glace menacent de s'effondrer au Mont-Blanc après le glissement d'une partie du glacier Planpincieux, dans la vallée d'Aoste en Italie. Les autorités ont mis en place d'importantes mesures de précaution pour sécuriser le secteur depuis mardi.

Par M.D. avec Daniel Despin

Le glacier de Planpincieux reste dans un équilibre précaire. Ce géant du Val d'Aoste, du côté italien du massif du Mont-Blanc, menace de s'effondrer dans une vallée parallèle à celle de la célèbre station alpine de Courmayeur depuis mardi 26 septembre. Une portion de 250 000 m³ pourrait se détacher d'un moment à l'autre, se déversant dans ce secteur heureusement inhabité.

Pour parer une éventuelle catastrophe, les autorités italiennes ont mis en place d'importants moyens de surveillance dont un radar nouvelle génération. "Il est développé pour mesurer les mouvements des minéraux, explique Yvan Binda, technicien pour l'entreprise italienne LISALAB. On l'utilise sur les éboulements ou sur les glaciers comme celui-ci. Il peut fournir des données sur les mouvements du glacier."

 

Deux scénarios étudiés


La menace était connue depuis longtemps par l'organisme de surveillance des glaciers et des éboulements, mais avec les températures particulièrement douces ces derniers mois, tout s'est accéléré. Dans le pire des scénarios, 250 000 tonnes de glace pourraient se déverser dans la vallée d'un seul coup.
 

"Il peut y avoir une chute de tout le glacier, même si ça peut aussi tomber par petits effondrements réguliers, ce qui est plus probable. Mais on ne peut pas exclure une chute glaciaire complète, ce qui pourrait, dans les scenarii qu'on a établi, toucher quelques centaines de mètres de routes et de voies ferrées", estime Jean-Pierre Fosson, secrétaire général de la fondation Montagne sûre.

 

Menace globale


Par sécurité, le tronçon de route le plus exposé au danger est contrôlé jour et nuit, les voitures passent au compte-goutte. Fort heureusement, à cette période de l'année, ce petit coin de paradis est désert et les chalets sont vides. Aucune habitation n'a été évacuée. "On n'héberge que les ouvriers du chantier, on ne peut pas recevoir de client", témoigne un hôtelier-restaurateur voisin de la vallée.
 

A ce jours, 180 glaciers sont surveillés en permanence dans le Val d'Aoste. Dans son dernier rapport, le Giec alerte sur les conséquences irréversibles du réchauffement climatique sur les glaciers, notamment dans les Alpes. Des experts avaient déjà prévu la disparition de près de 90 % des quelque 4 000 glaciers des Alpes avant 2100 si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent au rythme actuel.
 
Glacier de Planpincieux : des mesures de sécurité drastiques mises en place au Mont-Blanc

 

Sur le même sujet

Les + Lus