• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Grenoble, 70 valideurs de tickets de tram ont été dégradés en l'espace d'un week-end

TRAM - Illustration / © CC
TRAM - Illustration / © CC

Dans l'agglo de Grenoble, les détériorations des valideurs, bornes d'achat ou abris sont quotidiennes. Mais des actes de vandalisme de cette ampleur, c'est du "jamais vu!", explique la Sémitag, responsable des transports en commun, après "un mouvement sauvage" sur 70 valideurs. 

Par Cécilia Sanchez

Vous l'avez peut-être remarqué, pour composter son titre de transport avant de monter dans le tram, il faut s'y prendre à plusieurs fois. En cause, les valideurs du réseau TAG, qui sont régulièrement cassés.

Jusque-là, rien d'exceptionnel, explique la Sémitag. En effet, la société "reçoit tous les jours des signalements de dégradations sur les valideurs, les abris ou bien les bornes d'achat de tickets".

Mais ce n'est rien, comparé au week-end du 21 et 22 mai, durant lequel 70 valideurs ont été cassés, sur les 550 du réseau, "au cours d'un mouvement sauvage". "Du jamais vu", selon la Sémitag, qui a les réparés la semaine suivante.

La méthode employée pour les briser n'a pas été divulguée par la société, mais un salarié a évoqué des destructions avec de l'acide. Une plainte a été déposée auprès des services de police. Et la priorité, indique la Sémitag, est de remettre en état de marche les valideurs endommagés tous les jours, le plus vite possible.

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus