A Grenoble, une cinquantaine de personnes dans la rue pour défendre la “santé et le social” à l'appel de la CFDT

Devant la préfecture de l'Isère / © France 3 Alpes
Devant la préfecture de l'Isère / © France 3 Alpes

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées, ce mardi 22 septembre, devant la préfecture de l'Isère, pour demander "plus de moyens pour la santé et le social". 

Par FG

"Il y en a marre de ce regard péjoratif porté sur les secteurs de la santé et du social, toujours vus comme des secteurs qui coûtent, comme des fardeaux, alors qu'il faudrait investir", explique une membre de la CFDT Santé.

A deux jours de la présentation du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2016, et alors que le projet de loi santé est discuté en ce moment au Sénat, le syndicat avait appelé à des rassemblements partout en France pour qu"au-delà des lois et des annonces, des moyens soient investis dans le domaine".

"Investir 1 euro dans la santé, c'est économiser deux euros dans l'avenir", défend une responsable de la CFDT. Et pourtant, Jean Michel Roblet, secrétaire général CFDT - Santé Sociaux, note que l'on demande des économies permanentes aux professionnels du social et de la santé. 

Interview 
Interview CFDT Santé/Sociaux
Intervenant: Jean Michel Roblet, secrétaire général CFDT - Santé/Sociaux

 

Sur le même sujet

Les + Lus