Cet article date de plus de 5 ans

Des habitants délogent une famille rom d'un squat à Saint-Martin-d'Hères

Scène troublante, ce vendredi 11 septembre en début de soirée, à Saint-Martin-d'Hères. Des Roms ont été délogés par des habitants. La famille squattait une maison sur le point d'être vendue.
La famille avait été installée par le collectif La Patate chaude dans une maison située avenue Romain Rolland.

Ne trouvant pas de solution pour les déloger, le propriétaire a reçu le soutien d'habitants du quartier. Ils se sont retrouvés à près de 80 devant la maisonnette. Les riverains se sont confrontés verbalement aux membres du collectif qui soutenait la famille. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour protéger l'évacuation d'une dizaine de personnes.

Images amateur
Images amateur

Sur le point de vendre cette maison familiale, ainsi qu'un entrepôt de 500m2 attenant, Roger Mazoyer justifie aujourd'hui l'appel au voisinage pour récupérer son bien.

Interview du propriétaire de la maison
durée de la vidéo: 02 min 15
Interview de Roger Mazoyer


Pour les militants du droit au logement, l'occupation d'une maison vide, même privée, est légitime. A travers cet épisode, ils dénoncent une stigmatisation de la communauté rom.

Expulsée fin juillet avec quelque 150 personnes du bidonville Esmonin au sud de Grenoble, la famille en question avait depuis passé plusieurs nuits dehors. La ville de Saint-Martin-d'Hères a décidé de prendre en charge son hébergement à l'hôtel pour quelques nuits.

durée de la vidéo: 02 min 03
Une famille rom délogée d'un squat

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société