• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Handball : Chambéry remporte la Coupe de France en battant Dunkerque en finale

En jaune, les nombreux supporters savoyards venus encourager Chambéry. / © Grégory Lespinasse - FTV.
En jaune, les nombreux supporters savoyards venus encourager Chambéry. / © Grégory Lespinasse - FTV.

Chambéry remporte la coupe de France de handball. Les Chambériens l'ont emporté en finale ce samedi 25 mai 2019 à Paris-Bercy face à Dunkerque. Victoire 31 à 21. C'est le premier titre depuis 17 ans pour les Savoyards.

Par YG avec GL et AFP.

Chambéry a confirmé son retour au premier plan en remportant la Coupe de France de handball, son premier trophée depuis 17 ans, aux dépens de Dunkerque, 31 à 21 dimanche en finale à Bercy. Les précédents étaient une Coupe de la Ligue en 2002, et un unique titre de champion de France, en 2001, du temps de Daniel Narcisse et des frères (Guillaume et Bertrand) Gille, mais jamais de Coupe de France en dépit de cinq finales.
 

Des dernières années difficiles


La traversée du désert du club savoyard n'a pas été aussi longue mais, tout en jouant dans le haut du panier jusqu'au début des années 2000, il avait dû se contenter de deuxièmes places, pas moins de 11 au total en Championnat, la dernière en 2012, toujours derrière Montpellier. Les dernières années avaient été difficiles. L'an passé, il avait fini à sa pire place en Championnat (9e) depuis 22 ans.

C'est en éliminant sa "bête noire" en demi-finale, dans sa salle du Phare, que "Chambé" s'est ouvert les portes de Bercy. Les Montpelliérains avaient eux rendu service à tous les outsiders en mettant le Paris SG, tenant du titre, hors course en quarts. 

L'effectif de Chambéry ne possède plus de joueur cadre de l'équipe de France, même si le jeune gardien Julien Meyer, 22 ans, pourrait en devenir un et même si l'autre portier, le vétéran Yann Genty, vient d'être appelé chez les Bleus. Mais il s'appuie sur un collectif homogène et sur de bons étrangers, comme le meneur de jeu espagnol Niko Mindegia et l'ailier monténégrin Fahrudin Melic, un ancien du PSG, auteur de 8 buts.
 

1500 supporters en jaune et noir


Le club savoyard était grand favori de la finale contre Dunkerque, qui a reculé dans la hiérarchie nationale depuis son titre de champion en 2014 et n'occupe que la dixième place du Championnat. Chambéry était allé s'imposer nettement (20-24) dans le Nord en Starligue il y a dix jours.    

Soutenus par quelque 1.500 supporteurs en jaune et noir venus dans un TGV affrété spécialement, les Chambériens ont rapidement fait la différence en première période (4-1, 10-5 puis 16-8 à la pause) grâce à une belle défense. Au retour des vestiaires, ils ont enfoncé le clou grâce à Alexandre Tritta (8 buts au total).
 
 
Cette Coupe de France n'était pas le dernier objectif de l'équipe d'Erick Mathé, l'entraîneur recruté cet été par les Savoyards après avoir passé trois ans à Montpellier comme adjoint de Patrice Canayer. Chambéry est troisième du Championnat de France et a son destin en main, mais deux matchs difficiles à gagner à Saint-Raphaël et contre Nîmes, pour finir sur le podium pour la première fois depuis sept ans. Il pourrait y avoir au bout un ticket pour la Ligue des champions, si toutefois la Fédération européenne décidait de lui attribuer une wild card.

"On est enfin récompensé. En Championnat ça sent bon même si ce n'est pas fini et cette Coupe est magnifique. On a sorti de grosses équipes, on n'a pas eu un parcours facile. Mais à l'image de ce soir, collectivement, on a déplacé des montagnes", a réagi Julien Meyer au micro de L'Équipe TV.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Wauquiez, invité du 19/20 le jeudi 6 juin 2019

Les + Lus