Prix des carburants : 3 conseils pour faire baisser sa facture

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lopes

Les prix à la pompe ne cessent d'augmenter, notamment pour le diesel. Voici quelques astuces pour essayer de réduire sa consommation de carburant.
 

Mauvaise nouvelle pour les propriétaires des 39 millions de véhicules qui circulent en France. Le poste des dépenses des carburants risque encore de flamber dans les prochains mois.

La situation internationale pourrait faire augmenter le cours du baril de pétrole Brent. En France, outre l'envolée su pétrole, ce sont les taxes qui vont peser sur le budget des ménages. Il faut savoir que dans le prix des carburants à la pompe, elles interviennent pour 60% et le coût du pétrole brut pour un peu plus d'un quart. Or le gouvernement a décidé d'alourdir la fiscalité écologique pour 2019.

Nous avons retenu 3 conseils pour alléger votre facture à la station-service.

 

Adopter une éco-conduite





L'éco-conduite appelée aussi conduite économique est l'apprentissage d'une conduite souple et modérée qui permet de réduire la consommation de carburant et de respecter par la même occasion l'environnement.

Une conduite en douceur permet de limiter la consommation de carburant. Ainsi, il faut éviter un démarrage brutal et il vaut mieux adopter une vitesse raisonnable. Sachez qu'une augmentation de vitesse de 10 km/heure entre 120 et 130 km/heure provoque une surconsommation de 1 litre pour 100 km.

Il vaut mieux également passer les vitesses en douceur : en 5e, la consommation de carburant est inférieure à celle de la 3e vitesse.

Par ailleurs, n'oubliez pas que l'entretien du véhicule est également très important. Une voiture bien entretenue permet d'économiser jusqu'à 10% du volume de carburant utilisé. Des pneus mal gonflés peuvent provoquer une hausse de la consommation de carburant.

De plus, retenez qu'une voiture plus lourde consomme plus d'énergie : ne chargez donc pas trop votre véhicule. La climatisation augmente aussi la consommation de carburant jusqu'à 35% en ville et 20% sur la route. 

Recourir au covoiturage ou à l'autopartage





Ecologique, solidaire et économique, le covoiturage présente de nombreux avantages. Il prend aussi tout son sens dans les zones rurales mais aussi périurbaines. Il permet aussi de pallier le manque de transport en commun dans certaines zones.

Par exemple, en Auvergne, on ne compte pas moins de 150 aires référencées et 21 000 personnes sont inscrites sur le site covoiturage Auvergne.

Autre solution économique et solidaire, l'autopartage entre particuliers. Il s'agit de la mise en commun d'un véhicule par des amis, des voisins ou des proches. L'autopartage se distingue du covoiturage. Dans le cas de l'autopartage, le véhicule est utilisé pour des trajets différents à des moments différents. Dans le cas du covoiturage, les personnes effectuent ensemble le même trajet.

  

Trouver les stations les moins chères





Le gouvernement publie régulièrement les tarifs de toutes les stations-service de France sur le site prix-carburants.gouv.fr. Il suffit de renseigner une ville ou un département et ensuite la liste des stations-service apparaît. Sachez qu'il appartient au point de vente concerné de déclarer sa station sur le site dans la mesure où elle distribue au moins 500 m3 de carburants dans l'année. Le site officiel présente deux défauts : les pages peuvent être longues à charger, surtout si vous choisissez de filtrer par prix. De plus, la réactualisation des tarifs n'est pas effectuée en temps réel. Il peut parfois se produire un décalage de 15 jours.
Pour consulter ce site c'est ICI.

Vous pouvez alors vous rabattre sur des sites qui fonctionnent notamment grâce à leur communauté. Ainsi, sur carbu.com ou zagaz.com, ce sont les utilisateurs qui sont chargés d'actualiser les tarifs à la pompe.

 



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité