Covid-19 : les cérémonies de la Sainte-Barbe annulées en Haute-Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabien Gandilhon
Les pompiers sont très attachés à la cérémonie de la Sainte-Barbe (image d'illustration)
Les pompiers sont très attachés à la cérémonie de la Sainte-Barbe (image d'illustration) © FRÉDÉRIC CHAMBERT / MAXPPP

Face à la situation sanitaire, la présidence du SDIS et le préfet de Haute-Loire ont pris la décision d'annuler les cérémonies en l'honneur de la Sainte-Barbe. Les pompiers devront les célébrer à une date ultérieure "dès la fin de la 5è vague".

Avec un taux d'incidence de 340 cas pour 100.000 habitants au 26 novembre, la Haute-Loire est le département le plus touché d'Auvergne. Pour cette raison, la Présidente du SDIS Marie-Agnès Petit et le préfet de Haute-Loire ont pris la décision d’annuler les cérémonies en l’honneur de Sainte-Barbe.

Dans un communiqué, le SDIS 43 indique que "la situation sanitaire sur le territoire national, et particulièrement en Haute-Loire, est préoccupante et nous impose de prendre des mesures de prudence dans un souci d’effort collectif de lutte contre la pandémie" et que cette décision "dure mais responsable" est prise "avec beaucoup de regrets."

Des cérémonies reportées "dès la fin de la 5ème vague"

Fêtée chaque 4 décembre, la Sainte-Barbe célèbre la patronne des sapeurs-pompiers, leur protectrice. "Nous connaissons l’attachement des sapeurs-pompiers à ce moment institutionnel et convivial" indique le communiqué du SDIS, "mais nous devons nous inscrire dans le respect strict des gestes barrières dans un espoir attendu de passer des fêtes de fin d’année dans un contexte plus serein."

Les cérémonies seront reportées à une date ultérieure, "dès la fin de la 5ème vague". 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.