Infographies. Elections en Haute-Loire : emploi, revenus, démographie, les chiffres-clés du département

Les élections départementales et régionales sont l’occasion de faire un point sur votre département. Emploi, moyenne d’âge, revenus : au travers de données et de statistiques, voici quelques caractéristiques de la Haute-Loire.

Au Puy-en-Velay, préfecture de la Haute-Loire, la population augmente légèrement au fil des années, au détriment des zones plus rurales du département.
Au Puy-en-Velay, préfecture de la Haute-Loire, la population augmente légèrement au fil des années, au détriment des zones plus rurales du département. © JP.Amet / MaxPPP

Quelques statistiques de l’Insee permettent de dresser un portrait économique et social de la Haute-Loire, afin de bien comprendre certains enjeux des élections départementales et régionales.

Une population croissante

D’après les chiffres de l’Insee, la Haute-Loire comptait 227 283 habitants en 2017. La population est en hausse depuis quelques années, contrairement à d’autres départements ruraux de la région comme l’Allier ou le Cantal.

Cette hausse se fait surtout dans les villes, au détriment des communes des campagnes et dans les massifs montagneux. Les bassins du Puy-en-Velay et d’Yssingeaux bénéficient d’une migration de population qui compense le déficit des naissances. La Haute-Loire reste un département assez peu peuplé, avec une moyenne d’environ 46 habitants au km2, contre plus du double dans le reste de la France. Reflet de cette ruralité : plus de 88% des ménages de Haute-Loire sont équipés d'une voiture, le taux le plus haut d'Auvergne. La connexion à internet est également un enjeu dans le département. Un million et demi d'euros doit être consacré en 2021 à l'installation de pylônes de très haut débit en Haute-Loire.

Comme dans l’Allier ou le Cantal, les plus de 45 ans sont plus nombreux en Haute-Loire qu’en moyenne en France. Un tiers de la population du département est âgé d’au moins 60 ans.
Dans ce département vieillissant, la santé est une problématique majeure. D’après l’Ordre national des médecins, la Haute-Loire a gagné 8% de praticiens entre 2010 et 2019, là où des départements comme le Cantal en ont perdu 13%. Mais contrairement à la tendance nationale, le nombre de médecins a diminué dans le département entre 2019 et 2020.

Un département industriel

En Haute-Loire, les retraités représentent un tiers des adultes. Parmi la population active, les ouvriers sont notamment surreprésentés par rapport à la moyenne nationale, puisqu’ils représentent 25% des actifs de Haute-Loire. C’est le 8e département français le plus industrialisé.

La Haute-Loire est notamment spécialisée en production de caoutchouc et plastiques, ainsi que dans le textile. Fin 2015, les entreprises du département employaient 3 800 personnes dans le premier secteur et plus de 1 700 dans le second.

Mis à part les ouvriers, 50% de la population active en la Haute-Loire est salariée ou fait partie de professions intermédiaires. L'agriculture est également bien présente, avec plus de 5% de l'emploi total, contre 2,1% en Auvergne-Rhône-Alpes.

Dans le département, le revenu médian est estimé à 20 800 euros, une valeur conforme à la moyenne nationale. Cela signifie que la moitié de la population de Haute-Loire gagne moins de 20 800 euros par an, et l'autre moitié gagne plus. En 2020, le département enregistrait 6,6 % de chômage. Le taux de pauvreté y est estimé à 12%.

Le conseil départemental a voté un budget record pour 2021, afin de lutter contre les conséquences économiques de la crise sanitaire.
Le conseil départemental a voté un budget record pour 2021, afin de lutter contre les conséquences économiques de la crise sanitaire.

Cette année, la Haute-Loire a voté un budget record de 302 millions d'euros, pour lutter, notamment, contre les conséquences de la crise sanitaire. En avril dernier, le département comptait le plus haut taux d'incidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 52% du budget du département doit être consacré à l'action sociale et médico-sociale, comprenant par exemple les aides. En Haute-Loire, 45% de la population bénéficie d'une aide de la CAF (Caisse d'allocations familiales) et environ 3 000 personnes bénéficient du Revenu de solidarité active (Rsa).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie industrie démographie société élections départementales 2021 politique élections