JO de Paris 2024. Cette arbitre qui représentera l’Auvergne aux Jeux Olympiques

Une Altiligérienne sur les pas de tir des Jeux Olympiques... C'est en tant qu'arbitre qu'Andrée Masson du club de tir sportif de Beaulieu représentera la Haute- Loire aux JO 2024. Une belle récompense pour concrétiser une carrière sportive bien remplie.

C’est l’apothéose d’une carrière sportive rondement menée. Après près de 23 années passées sur les parquets de handball, Andrée Masson a découvert le tir, discipline pour laquelle elle est devenu arbitre en 2009. Le 27 juillet prochain elle représentera la Haute-Loire en tant qu’arbitre officielle des JO de Paris 2024 sur les pas de tir de 10 à 50 mètres. « On va être au niveau des JO, c’est le top au niveau de l’arbitrage. Jamais je n’avais envisagé de pouvoir y aller un jour. On va faire tout ce qu’on peut, au mieux de nos savoir-faire, pour les tireurs », se félicite l’arbitre.

Miser sur la sécurité

Repérée par la fédération a l’occasion des mondiaux de para-tir, Andrée Masson est appréciée pour sa rigueur et son approche, notamment auprès des plus jeunes. « Être toujours attentif et surtout à la sécurité, c’est primordial. On fait en sorte que les athlètes soient dans un environnement idéal pour la compétition. »

Une arbitre qui fait l'unanimité

Aujourd’hui, Andrée Masson fait la fierté de tout un club et ce n’est pas Laurence Brize, coach au centre de tir de Beaulieu et ancienne championne de France, qui dira le contraire. Elle qui a participé à pas moins de 4 Jeux Olympiques, Athènes, Pékin, Londres et Rio, salue la décision de la Fédération Française de Tir. « Je lui ai dit de bien profiter de cette expérience. C’est un moment unique même si elle a déjà arbitré des compétitions nationales et internationales. Les Jeux Olympiques, c’est un autre niveau mais finalement, il n’y a que le contexte qui change. Le règlement reste le même, alors il faut profiter du moment. » Les épreuves de tir de Paris 2024 seront organisées du 27 juillet au 5 août à Châteauroux. Suivront ensuite les jeux paralympiques. Un calendrier estival bien rempli pour notre arbitre altiligérienne.

-Propos recueillis par Laurent Cluzel pour France 3 Auvergne