Le Puy-en-Velay va accueillir une quarantaine d'agents de la direction générale des Finances Publiques

Le Puy-en-Velay fait partie des 50 villes moyennes en France concernées par une relocalisation des services de l'Etat. A partir de 2023, la ville devrait accueillir une quarantaine de fonctionnaires de la direction des Finances Publiques au sein d'un service d'appui à la publicité foncière.
 

Pas moins de 35 à 40 emplois promis au Puy-en-Velay pour 2023 : les agents seraient accueillis dans les bureaux de la direction départementale des Finances Publiques. Il s'agirait d'un nouveau service d'appui à la publicité foncière. Le rôle de ces fonctionnaires serait d'accélérer la publication des transactions immobilières pour accompagner le marché.

Un maire satisfait

La ville avait déposé sa candidature, le maire se félicite de cette annonce. Michel Chapuis, maire (UDI) du Puy-en-Velay, indique : « L’intérêt est que l’on a 40 salariés donc 40 familles potentielles qui peuvent venir au Puy-en-Velay. Si on imagine une composition familiale de 3 ou 4 personnes, on dépasse la centaine de nouveaux habitants au Puy, ce qui est vraiment une excellente nouvelle. C’est du pouvoir d’achat supplémentaire pour les commerces, c’est des enfants pour les écoles. Ca participe à la revitalisation complète de la ville ». Au ministère de l'Economie et des Finances, 2 500 emplois sur 3 000 vont ainsi être relocalisés dans des villes moyennes. Une première liste de 50 villes a été rendue publique.

La CGT qui s'oppose à cette décision

Au ministère, la CGT est vent debout contre cette décision. Olivier Villois, secrétaire national CGT Finances Publiques, explique : « On est en train de casser le système des Finances Publiques tel qu’il existe à l’heure actuelle, avec des trésoreries, des centres des impôts, avec surtout de l’accueil du public. Toutes les structures créées actuellement n’accueilleront pas de public. Cela voudra dire que les contribuables seront obligés de communiquer via Internet ». Ces mutations de fonctionnaires  devraient se faire sur la base du volontariat. Le Puy-en-Velay est pour l'instant la seule ville auvergnate à en bénéficier.
 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité