Oscars : Timothée Chalamet, de l’Auvergne à Hollywood

Timothée Chalamet est nommé aux Oscars pour le rôle d'Elio, personnage principal du film "Call me by your name" sorti le 28 février 2018 / © Justin Ng / MAXPPP
Timothée Chalamet est nommé aux Oscars pour le rôle d'Elio, personnage principal du film "Call me by your name" sorti le 28 février 2018 / © Justin Ng / MAXPPP

À 22 ans, Timothée Chalamet est nommé aux Oscars dans la catégorie Meilleur Acteur pour le film Call me by your name. Mais l’étoile montante d’Hollywood n’oublie pas ses origines françaises et ses étés passés avec ses grands-parents au Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire.

Par MCP

Il est la nouvelle coqueluche d’Hollywood. Timothée Chalamet, 22 ans, est nommé aux Oscars 2018 dans la catégorie Meilleur Acteur pour le film Call me by your name réalisé par Luca Guadagnino. L’intrigue se déroule au cœur d’un été torride, dans l’Italie des années 80. Elio, un jeune garçon de 17 ans (Timothée Chalamet), rencontre un américain plus âgé que lui. Une romance naît entre les deux hommes, sur fond d’interdit et de jeu séduction.

Call me by your name (bande annonce)
Un film réalisé par Luca Guadagnino avec Armie Hammer, Timothée Chalamet, Michael Stuhbarg, Amira Cesar, Esther Garrel.

Avec ce rôle, l’acteur franco-américain atteint le sommet de la colline d’Hollywood. Nommé aux côtés des plus grands comme Denzel Washington, Daniel Day-Lewis ou encore Gary Oldman, il n’oublie pas pour autant ses origines françaises. Né d’une mère américaine et d’un père auvergnat, il grandit à New-York mais passe ses étés chez ses grands-parents, dans une petite commune de Haute-Loire.  « Je suis fier d’être français. J’ai passé mes étés en France en grandissant au Chambon-sur-Lignon », confie le jeune acteur à RTL.

Eliane Wauquiez-Motte, maire de la commune, a connu la grand-mère de Timothée, aujourd’hui décédée : « C’était une dame très reconnue. Son mari était le pasteur du village. Je n’ai pas de souvenirs précis du garçon, mais je me rappelle que leur maison familiale était animée par une ribambelle d’enfants l’été ». Fier de ses racines, Timothée Chalamet se fait régulièrement ambassadeur de la Haute-Loire dans les médias. « Il a dit dans la presse que les paysages florentins où il a tourné son film évoquaient ceux du Chambon. On ne peut qu’être sensible à ces compliments ! » raconte l’élue.

Je suis un grand supporter de Saint-Etienne


Au-delà de ses origines altiligériennes, le jeune homme au visage candide est même un fervent défenseur des Verts. « Mon premier rêve c’était d’être joueur de football. Je me suis rendu compte vers 12 ans que je n’avais ni le physique ni le talent pour avoir une carrière comme ça. Mais je suis un grand supporter de Saint-Etienne et j’aimerais bien retourner au Chaudron ! » ajoute-t-il dans une interview accordée à RTL.

De son côté, l’élue de Haute-Loire compte bien suivre la 90ème cérémonie des Oscars, diffusée le dimanche 4 mars. « On serait ravi qu’il obtienne cette récompense. A son âge, ça serait une très belle avancée. On garde espoir ! ». Statuette ou pas, l’élue a déjà un objectif en tête : organiser en juillet prochain une projection du film pendant le Festival de cinéma du Chambon. Avec Timothée en invité d’honneur.

22 ans et déjà une carrière étoilée

Nommé aux Oscars et aux Golden Globes pour le drame Call me by your name , Thimothée Chalamet est aussi à l’affiche de Lady Bird (cinq nominations aux Oscars) et d’Hostiles, aux côtés de Christian Bale. Le jeune acteur s’est déjà illustré dans des films à succès comme Interstellar de Christopher Nolan ou dans les séries New York Police Judiciaire et Homeland. En 2018, il sera également à l’affiche du dernier film de Woody Allen, A Rainy Day in New York.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus