Coupe de France de foot. Le Puy Foot – OGC Nice : « C’est un rêve »

En Coupe de France, place aux 32èmes de finale ce samedi 7 janvier. Le Puy Foot a hérité d’un gros morceau en recevant l’OGC Nice, pensionnaire de Ligue 1, finaliste l’an dernier et habitué aux joutes européennes. Le club auvergnat, lui, joue le maintien en Nationale 1. Il espère briller lors de ce match.

C’est la magie de la Coupe de France : le Puy Foot reçoit l’OGC Nice en 32ème de finale samedi 7 janvier. Il y a deux ans, en 16ème de finale, les Vellaves avaient éliminé Lorient, un autre club de Ligue 1. De cette épopée, il ne reste que deux joueurs aujourd’hui dans l’effectif mais l’envie de revivre de tels instants est encore bien présente. Teddy Bouriaud, milieu défensif du Puy Foot, explique : « C’était vraiment un très bon moment, le seul petit bémol c’est qu’il n’y avait pas de public. Ce week-end, normalement, il y aura du public. On a hâte de jouer et ça va être un beau match. »

 "Des matchs comme ça, ça fait rêver tout joueur"

Parmi les recrues de cet été, il y a un visage bien familier du foot français : Florent Balmont est le nouvel entraîneur adjoint du Puy Foot et, pour lui, ce match aura une saveur particulière puisqu’il a porté le maillot niçois dans les années 2000 : « Moi, j’y ai passé 4 ans en tant que joueur et j’ai encore pas mal d’amis là-bas. Cela va être un plaisir de les rencontrer. C’est bien pour tout le monde, pour le club et pour la ville ! » Le stade Massot pourra accueillir près de 6 000 spectateurs samedi et, avec une telle affiche à la maison, pas besoin de motiver les joueurs, comme Mohamed Ben Fredj, avant-centre du Puy Foot : « Des matchs comme ça, ça fait rêver tout joueur, même des amateurs. Jouer contre l’une des meilleures équipes françaises et peut-être les sortir, c’est un rêve ! »

durée de la vidéo : 00h01mn52s
En coupe de France, place aux 32èmes de finale ce samedi 8 janvier. Le Puy foot a hérité d’un gros morceau en recevant l’OGC Nice, pensionnaire de Ligue 1, finaliste l’an dernier et habitué aux joutes européennes. Le club auvergnat, lui, joue le maintien en Nationale Une et n’aura rien à perdre dans ce match. ©M.Pitavy/E.Monnier/O.Bernholc / France 3 Auvergne

Une opportunité pour Le Puy Foot

Pour aller au bout de ce rêve, il faudra compter sur un faux pas de Nice et c’est souvent à ce stade de la compétition qu’il y a le plus de surprises, raconte l’entraîneur Roland Vieira : « Pour les pros, je pense qu’il y a souvent des inconvénients, par exemple avec des reprises trop rapides, comme c’est d’habitude au mois de janvier, ou avec un calendrier assez chargé. Ça laisse l’opportunité aux petites équipes de faire des coups. Aujourd’hui, sur un match, on l’a vu à la Coupe du Monde, tout est possible ! » De cette Coupe du Monde, il ne devrait pas y avoir de joueurs sur la pelouse samedi mais tout de même un Français qui y a participé : c’est Clément Turpin qui arbitrera la rencontre.

-Propos recueillis par Maxime Pitavy, France 3 Auvergne