Cet article date de plus de 3 ans

En Haute-Loire, des passionnés recherchent la voie Bolène créée au début de l’ère chrétienne

Une association de passionnés tente de recréer en Haute-Loire le tracé de la voie Bolène qui reliait Lyon à Toulouse et Bordeaux il y a 2000 ans. Elle serait une des plus anciennes voies de communication en Europe.
Sous cette croix de pierre, des passionnés de la voie Bolène ont trouvé des indices de cette ancienne route.
Sous cette croix de pierre, des passionnés de la voie Bolène ont trouvé des indices de cette ancienne route. © E. Monnier - France 3 Auvergne
Au pied d’une croix de pierre sur la commune de Saint-Jean-Lachalm en Haute-Loire, un indice caché sous la terre, une borne militaire qui atteste du passage à proximité de la voie Bolène, une des plus grandes voies de communication au début de l’ère chrétienne.

"Les voies médiévales (postérieures) n’ont pas ce type de marquage au sol" explique Patrick Rossi, membre de l’association Voie Bolène et Velay et Gévaudan, "on aura après des marquages de type de rue royale, c'est-à-dire des bornes typiquement carrées avec la fleur de lys mais sans plus".

L’association  propose de redécouvrir ces chemins escarpés qui passaient d’une vallée à l’autre, de Lyon à Toulouse ou Bordeaux. Et avec l’appui de la Fédération Française de Randonnée Pédestre, elle espère ouvrir dans 3 ou 4 ans un chemin balisé de grande randonnée qui suivrait au mieux la voie historique : "on aimerait proposer ce tracé que certains cherchent encore et qui est difficile à déblayer parce qu’abandonné" dit Marc Gouttebroze, le président de l’association.

durée de la vidéo: 01 min 50
Une route âgée de 2000 ans

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire sorties et loisirs