Haute-Loire : Qui est Dorian Defache, le nouveau directeur du site Michelin de Blavozy ?

Dorian Defache est le nouveau directeur du site Michelin de Blavozy. / © Françoise FRANCE
Dorian Defache est le nouveau directeur du site Michelin de Blavozy. / © Françoise FRANCE

En poste depuis le mois de juin, c'est maintenant Dorian Defache, 55 ans, qui est aux commandes du site Michelin du Puy-en-Velay, sur la commune de Blavozy. Il se confie sur son parcours et ses ambitions pour le site.

Par Solenne Barlot

De son propre aveu, il est un "bébé Michelin". Après 30 ans de carrière au sein de l'entreprise clermontoise, Dorian Defache a saisi l'opportunité de diriger le site de Blavozy (Haute-Loire). Pendant 20 ans il a occupé diverses fonctions sur plusieurs sites de production, puis l'ingénieur a rejoint le siège du groupe, où il s'est occupé de la gestion de risques, avant de bifurquer vers la gestion de carrières. Au mois de juin, il a finalement pris les rennes de l'usine de Blavozy : "Ma volonté, c'était de revenir aux opérations. C'est un site à taille humaine, avec des productions très spécifiques puisque destinées au génie civil."

Le site de Blavozy produit des pneus pour le génie civil, milieu de gamme en terme de taille : les modèles qui sortent de l'usine pèsent entre 250kg et 1,4 tonne, contre 6,3 tonnes pour les plus gros modèles existants. Les marchés visés par ces pneus sont les engins miniers et la construction de routes, au niveau mondial puisque 70% de la production est destinée à l'exportation. 

Une arrivée dans une conjoncture défavorable

Si le nouveau directeur est enthousiaste, il devra, de son propre aveu, faire face à une période compliquée : "Le marché du génie civil est cyclique, il y a des périodes de baisse de la demande, puis de hausse. On a connu ça en 2008-2009, puis en 2012-2013. Nous entrons dans la période de baisse, avec 25% de demande en mois sur 2019, et 54% concentrée uniquement sur les trois derniers mois de l'année".

Pour protéger Blavozy de la pluie avant le retour du beau temps, Dorian Defache dispose de plusieurs leviers : moins solliciter les équipes temporaires, détacher les personnels sur d'autres sites ou encore utiliser le temps pour des formations ou de la maintenance. "On est souvent confronté à ce genre de situations, alors nous avons créé pour le personnel des comptes épargne-temps. Quand il y a une forte demande, les employés font plus d'heures, et dans les périodes moins fastes ils les récupèrent."

Il souhaite rassurer les équipes, qui craignent de subir le même sort que celles du site de la Roche-sur-Yon : Blavozy est dynamique et rentable, avec 200 personnes embauchées en CDI sur les trois dernières années, aucune fermeture n'est envisagée.

Blavozy à l'avant-garde des pneus génie civil

Dorian Defache pourra également mener à terme un projet de longue date sur le site altigérien : depuis 15 ans une expertise est menée sur un nouveau procédé de fabrication à base de bandelettes. La machine est en cours de qualification. "Ca ressemble à de l'impression 3D. C'est complètement nouveau et ça permet plus de productivité, cette machine est plus ergonomique et rend le travail beaucoup moins physique. Il y a aussi un aspect environnemental puisqu'elle nous permet de ne plus du tout utiliser de solvants."

Cette machine devrait être qualifiée d'ici fin 2020. A charge pour Dorian Defache de former les employés à ce nouvel équipement. Concernant le personnel, le nouveau directeur désire plus d'horizontalité dans le management des équipes :"On fera en sorte que les objectifs soient partagés et que les prises de décisions se fassent à tous les niveaux."

Sur le même sujet

Les + Lus