• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

REPLAY. La 7e Symphonie de Beethoven par l'Orchestre National d'Auvergne au Festival de la Chaise-Dieu

Roberto Fores Veses à la baguette de l'Orchestre National d'Auvergne. / © Ludovic Combe / Orchestre d'Auvergne
Roberto Fores Veses à la baguette de l'Orchestre National d'Auvergne. / © Ludovic Combe / Orchestre d'Auvergne

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes vous propose de revoir en replay le concert donné par l'Orchestre National d'Auvergne au Festival de musique de la Chaise-Dieu (Haute-Loire). La formation dirigée par Roberto Fores Veses interprète notamment la 7e symphonie de Beethoven.

Par Stéphane Moccozet

La 7e Symphonie de Beethoven en direct depuis le Festival de la Chaise-Dieu

A l'occasion de 53e Festival de musique de la Chaise-Dieu qui se déroule du 22 août au 1er septembre en Haute-Loire, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes a souhaité vous permettre d'assister à l'un des 25 concerts prévus au programme. 

Le choix s'est porté, tout naturellement, sur la soirée qui verra l'Orchestre d'Auvergne, récemment distingué par le label "Orchestre National en Région", prendre place sur la scène installée au coeur de l'abbatiale Saint-Robert. Ainsi, le jeudi 29 août à 21 heures, nous vous donnons rendez-vous en direct sur cette page pour suivre l'intégralité de la soirée.

Pour sa 25e année de participation au festival alti-ligérien, l'Orchestre d'Auvergne propose une première partie consacrée à un maître de l'opéra : Richard Strauss. Mais, ce soir, ce sont deux pages néo-classiques du compositeur allemand composées dans les dernières années de sa vie (1864-1949) qui sont mises à l'honneur. Strauss revient alors à des oeuvres plus intimistes et écrit l'Ouverture de Capriccio et le Concerto pour hautbois en ré majeur. Pour cette première séquence, l'Orchestre est accompagné par Ramon Ortega Quero au hautbois.

La seconde partie verra la formation musicale interpréter la 7e Symphonie de Beethoven qui fit une entrée triomphante dans le répertoire classique lors qu'elle fût jouée pour la première fois, à Vienne, le 8 décembre 1813, sous la direction du maître de Bonn lui-même. Cette première représentation avait été organisée en hommage aux soldats autrichiens blessés ou morts au combat contre l'armée napoléonienne. Napoléon pour qui Ludwig Van Beethoven a d'abord eu une forte admiration, au point que la Symphonie n°3 devait lui être dédiée initialement, avant d'être déçu par l'homme qui se proclama Empereur des Français en 1804. 
 

Programme

  • RICHARD STRAUSS
Ouverture de Capriccio

Concerto pour hautbois en ré majeur - Ramon Ortega Quero (soliste hautbois)
  • LUDWIG VAN BEETHOVEN
Symphonie n°7 en la majeur, opus 92

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : 70 postes supprimés à Dietal, les salariés toujours mobilisés

Les + Lus