Violents orages : la Haute-Loire panse ses plaies

Les pompiers continuent de porter assistance aux habitants de Landos et à toutes les personnes sinistrées de ce secteur. / © G.Rivollier/France 3 Auvergne
Les pompiers continuent de porter assistance aux habitants de Landos et à toutes les personnes sinistrées de ce secteur. / © G.Rivollier/France 3 Auvergne

Un secteur de 15 kms autour des villes de Costaros, Landos, Le Brignon ou encore Goudet a été dévasté par de violents orages. Une personne portée disparue, des habitations inondées, des routes détruites et des canalisations éventrées. Le réveil est difficile en Haute-Loire...

Par Delphine Cros

C’est un réveil difficile pour la Haute-Loire. Dans la nuit de mardi à mercredi 14 juin, de violents orages se sont abattus sur le département. Sous le choc, à son réveil, la population constate les dégâts.

Du jamais vu... Dans le village de Landos, en Haute-Loire, des pluies diluviennes se sont abattues en soirée et toute la nuit sur la commune. Pendant deux heures, l’orage et la grêle ont stagné, il est tombé près de 200 mm d'eau. Jean-François Bardot, dont la pharmacie est située en plein bourg explique : "C’était apocalyptique, on avait l’impression d’être dans une machine à laver, de la grêle, de la pluie et des éclairs. L’eau a repris ses droits, il y avait un cours d’eau avant dans Landos. Du coup tout est inondé". Pendant la nuit, 160 personnes ont été évacuées. 
Mercredi matin, les riverains évacués ont rejoint leur logement ou appelés des proches pour être hébergés. L’heure est maintenant au nettoyage et à la remise en état de la ville. "Ce qui nous inquiète le plus, c’est que l’eau n’est plus potable, elle a donc été coupée" souligne Jean-François Bardot, puis il ajoute : "Les crues ont endommagé toutes les canalisations"

Même scénario du côté de Costaros. Tout a commencé mardi vers 18 heures. Des trombes d’eau sont tombées pendant plusieurs heures. Les habitations ont été inondées. Les automobilistes dans leurs véhicules ont été entourés par les eaux. La RN88 qui traverse la ville a été coupée. Fabien Rossé était à bord de son camion au moment des faits. Parti de Millau, il se rendait à Lyon. Il explique : "Avant d’arriver à Costaros, des grêlons énormes sont tombés, la route est devenue blanche en quelques secondes. Quand j’étais sur la RN88, j’ai levé mon camion à fond. Devant moi, il avait des voitures. Leurs moteurs étaient noyés sous l’eau, les pompiers tentaient d’évacuer les chauffeurs. Je les ai vu aussi porter secours à des riverains. Ils sont passés devant mon camion, avec des gens sur leurs épaules. C'était impressionant".

Réveil difficile après les inondations en Haute-Loire

A Brignon aussi la violence des orages a surpris les habitants. Un homme de 27 ans est toujours porté disparu au lieu-dit Le Bessarioux. Alors qu'il guidait les sapeurs-pompiers dans une intervention, il a été emporté par les eaux avec son tracteur. Gendarmes et pompiers sont mobilisés pour le retrouver.

Comme partout, les dégâts sur la voirie, les infrastructures et les habitations sont nombreux. 

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus