Accident mortel de parapente à La Chapelle d'Abondance : erreur humaine ou défaut de matériel ?

Mardi 14 juillet, lors d’un baptême de parapente, deux hommes ont trouvé la mort à la Chapelle d’Abondance en Haute-Savoie. Leur voile en torche, ils ont chuté sur près de 300 mètres avant de s'écraser sur le toit d'une ferme.
- Photo d'illustration - Un parapente dans la vallée de Chamonix en Haute-Savoie
- Photo d'illustration - Un parapente dans la vallée de Chamonix en Haute-Savoie © Vincent Isore / IP3 PRESS / MAXPPP
Après l’accident de parapente qui a coûté la vie à un moniteur et son client, le matériel a été saisi pour être analysé. C’est la Brigade de recherches de Thonon-les-Bains qui est en charge de l’enquête et a procédé aux premières constatations dès le soir du drame. L’enquête devra déterminer s’il s’agit d’une erreur de pilotage ou d’un problème technique.

Selon les témoins de l’accident, ce mardi 14 juillet en fin d’après-midi, le décollage s’est fait de façon normale dans des conditions météo favorables. C’est au moment d’un changement de cap que la voile se serait mise en torche provoquant la chute des deux pratiquants âgés de 48 ans.

Une voile neuve a été saisie comme l’ensemble du matériel, actuellement en cours d’analyse, car toutes les pistes sont envisagées. Le moniteur était diplômé d’état, expérimenté et licencié à la Fédération Suisse de vol libre.

Joint par téléphone, le directeur technique national de la Fédération française de vol libre, Yves Goueslain, rappelle : "le caractère exceptionnel de cet accident. On dénombre des incidents mais très peu d’accidents en vol biplace au vu de leur nombre -important- dans les Alpes."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers parachutisme sport vol libre