Airbnb reverse 166 000 euros de taxe de séjour à Morzine-Avoriaz (Haute-Savoie)

En 2019, Airbnb a reversé 58 millions d'euros à 28 000 communes de France au titre de la taxe de séjour sur les locations touristiques. En Auvergne-Rhône-Alpes, la Haute-Savoie est le département le mieux doté. Exemple, la station de Morzine-Avoriaz a touché 166 000 euros du géant américain.
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Au cœur de la vallée d’Aulps, en Haute-Savoie, Morzine-Avoriaz vit au rythme des saisons touristiques. Eté comme hiver, les vacanciers affluent de France et d’Europe dans ce village aux deux stations. La commune de 3 000 habitants dispose de 40 000 lits répartis entre une cinquantaine d’hôtels et plus d’un millier de logements en location.

Au pied des pistes de ski, l’agence Morzine immobilier propose une centaine de meublés touristiques en location. Pour réserver, les clients passent en majorité par des plateformes de réservation en ligne, Booking en tête. Airbnb occupe la deuxième place. "Aujourd’hui, 16% de nos réservations sont effectuées via Airbnb", confie Elodie Michaud, responsable des locations.

Très plébiscité par les utilisateurs de la plateforme américaine, Morzine-Avoriaz est même devenu le village préféré des voyageurs sur Airbnb, selon un classement publié par la plateforme de locations durant l'été 2018. 
 
Top 10 des villages français sur Airbnb pour l'été 2018
Infogram

 

Morzine-Avoriaz a perçu autant que le département de l'Ain


En 2019, la municipalité a reçu 166 000 euros au titre de la taxe de séjour de la part d’Airbnb. Une somme non négligeable pour une commune de moins de 3 500 habitants. Cela représente autant que ce qu'ont perçu l'ensemble des communes du département de l'Ain.
 

Le président de l’office de tourisme de Morzine, Georges Coquillard, relativise en rappelant que cette somme "ne représente que 10% de ce que touche la commune au titre de la taxe de séjour". En 2019, l'ensemble des hébergeurs de Morzine-Avoriaz ont en effet reversé 1,6 million d'euros à la municipalité. Une somme qui a vocation a être investie dans la promotion et le développement touristiques de la station. 

"Ca n’apporte pas d’argent en plus pour la commune", poursuit Georges Coquillard. "Si les gens n’avaient pas loué par Airbnb, ils auraient loué par la centrale de réservation [de l’office de tourisme] ou autre. C’est un complément qu'on ne récupérait pas avant et qu'on récupère maintenant. Airbnb s'est remis dans les clous, ils sont en harmonie avec la loi".

En effet, la loi Elan impose désormais à Airbnb de collecter la taxe de séjour et de la reverser aux communes, comme les autres hébergeurs. Le géant américain a ainsi reversé 58 millions d'euros à 28 000 communes de France, dont 20% à des communes de moins de 3 500 habitants. 
 
Quelles villes ont reçu les sommes les plus importantes d'Airbnb ?
  1. Paris : 15,3 millions d'euros
  2. Métropole de Marseille 2,3 millions d'euros
  3. Métropole de Nice : 1,8 million d'euros
  4. Lyon : 1,02 million d'euros
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie