A Annecy-le-Vieux, les enseignants exercent leur droit de retrait à cause d'un élève violent

© C. Mathieu - France 3 Alpes
© C. Mathieu - France 3 Alpes

Pas de classe, ce mercredi 23 avril, à l'école du Lachat d'Annecy-le-Vieux. Les enseignants ont exercé leur droit de retrait, en raison des insultes et des violences commises par un élève en classe de CE2/CM1, scolarisé depuis trois semaines.

Par France 3 Alpes

Les enseignants de l'école élémentaire avaient posé un ultimatum à leur hiérarchie. Comme rien n'a bougé, ils ont tenu parole. Aucun cours n'a été assuré ce mercredi. Les enseignants ont décidé d'exercer leur droit de retrait, comme l'indique une affiche apposée sur le portail.

"Depuis trois semaines, l'école scolarise en classe de CE2/CM1, un enfant très agité, au comportement violent. Nous, enfants et enseignantes subissons des insultes en permanence, des coups et des provocations constantes (...) Nous considérons qu'il y a danger imminent, atteinte à notre intégrité, et à celle de vos enfants. Nous craignons pour la sécurité des autres élèves".

 / © C. Mathieu - France 3 Alpes
/ © C. Mathieu - France 3 Alpes


L'enfant mis en cause aurait en effet des problèmes comportementaux d'après le médecin scolaire. Les enseignants demandent à ce qu'il fasse l'objet d'un suivi personnalisé. Deux réponses possibles: un projet d'accueil individualisé avec un accueil réduit en classe ou un accompagnement par un auxiliaire de vie scolaire. 

   >>> Reportage Céline Aubert et Christian Mathieu

Droit de retrait des instituteurs
Intervenant : Christian Bovier, Inspecteur d'Académie d'Annecy

 

Sur le même sujet

Lyon : nouveau dérapage du Petit Paumé

Les + Lus