Coronavirus : elle brave le confinement pour faire du paddle sur le lac d'Annecy (et se fait repérer par les gendarmes)

Une Haut-Savoyarde a écopé de 135 euros d'amende après avoir bravé le confinement pour faire du paddle sur le lac d'Annecy, ce samedi. Elle a été repérée par les gendarmes lors d'une mission de survol par hélicoptère.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Christophe Van Veen / MAXPPP
Sa sortie en stand-up paddle lui aura coûté 135 euros. Une quadragénaire a été verbalisée par les gendarmes, samedi 28 mars à Sevrier (Haute-Savoie). Elle a été surprise en train de faire du paddle sur le lac d'Annecy en plein confinement. Une activité sportive interdite suite aux mesures prises par le gouvernement pour enrayer l'épidémie de coronavirus Covid-19.

Les militaires étaient en train d'effectuer une mission de survol par hélicoptère de la région d'Annecy quand ils ont repéré la contrevenante, seule sur le lac. L'un des gendarmes qui se trouvait à bord de l'appareil a été déposé non loin de là, avant de verbaliser la sportive.
 
"Consciente de son infraction", la quadragénaire s'est montrée "coopérative" mais devra s'acquitter d'une amende de 135 euros, informe le commandant de la compagnie de gendarmerie départementale d'Annecy, Maxime Chevallard. Il s'agit de la seule contravention dressée par les gendarmes de la compagnie ce week-end.

Globalement, les mesures de confinement semblent "bien respectées" dans ce secteur, des abords du lac d'Annecy aux massifs montagneux de Haute-Savoie. "Les distances d'un mètre entre chaque personnes sont respectées et les gens présentent systématiquement leur attestation", résume le chef d'escadron Chevallard.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sécurité justice